Fermer

Pétrole: l’Algérie ne respecte pas les quotas de l'OPEP

Mise à jour le 08/02/2017 à 14h30 Publié le 08/02/2017 à 14h13 Par Mar Bassine

#Economie
pétrole
© Copyright : DR

#Algérie : En janvier, alors que les pays de l'OPEP ont réussi à maintenir leur production en deçà des 32,5 millions de barils par jour, l'Algérie est l'un des rares producteurs à n'avoir pas respecté son quota.


Dans les pays de l’OPEP,  la surprise doit être grande de découvrir que l’Algérie ne respecte pas les quotas fixés. Durant le mois de janvier, le producteur nord-africain a largement dépassé le 1,04 million de barils par jour pour pomper plus de 10.000 barils de plus quotidiennement. Cela représente plus de 300.000 barils jour, ce qui s'avère largement au-dessus de l’acceptable. C’est une note des analystes de Standard and Poor’s Global Platts qui révèle ce dépassement. Or, il s'agit du cabinet de référence en matière de fournitures de données et de prix concernant le marché des matières premières et de l’énergie. 

Ainsi, l’ensemble des pays de l’OPEP ont-ils produit quelque 32,16 millions de barils par jour en janvier, ce qui correspond à une réduction de quelque 690.000 barils/jour en comparaison du mois de décembre 2016. C’est ce qui rend si visibles les manquements de l’Algérie, puisque l’ensemble des pays ont fait les efforts nécessaires pour s’en tenir aux quotas fixés. Il faut noter que les pays de l'OPEP ont largement respecté l'engagement de ne pas outrepasser les 32,5 millions de barils/jour. 

Il est clair que les 12 autres membres de l’OPEP rappelleront l’Algérie à ses obligations. L’Accord de Vienne a été obtenu dans la douleur. Plus personne n’y croyait encore, puiqu’à plusieurs reprises le projet d’accord avait capoté. Les cours avaient fini pas se stabiliser autour de 45 dollars le baril. Ce n’est qu’après le mois de novembre que le redressement a commencé à se profiler. 

Le 08/02/2017 Par Mar Bassine