Fermer

Les dirigeants algériens obtiennent une protection judiciaire en France

Publié le 10/05/2016 à 12h50 Par Karim Zeidane

#Politique
Alger-Paris
© Copyright : DR

#Algérie : Les autorités algériennes ont signé dernièrement une convention judiciaire avec la France. Avec cet accord, les dirigeants algériens seront mieux protégés en cas de poursuites judiciaires dans l’hexagone.

C’est le quotidien français «Le Figaro» qui annonce la nouvelle dans son édition de ce mardi 10 mai, sous le titre: «Les dirigeants algériens mieux protégés en France», faisant allusion à un accord judiciaire signé en avril dernier entre Alger et Paris.

Une chose est sûre, si le contenu de cet accord reste encore tenu secret -en attendant que cette nouvelle mouture obtienne l’approbation des parlementaires français et algériens qui devront se prononcer sur la révision de la convention judiciaire franco-algérienne signée à Paris en août 1962-, il n’en demeure pas moins qu’en vertu de cet accord judiciaire, les dirigeants algériens seront mieux protégés en cas de poursuites judiciaires en France.

Alger obtient ainsi les aménagements garantissent une quasi-impunité à ses dirigeants en France. Ainsi, grâce aux «procédures d’informations» contenus dans cet accord, les autorités algériennes obtiennent que «ses ressortissants poursuivis sur le territoire français soient alertés des actions en cours».

Pour rappel, lors de la visite de l’ancienne garde des Sceaux à Alger en décembre dernier, le ministre algérien de la Justice avait clairement souligné que «la coopération dans les domaines judiciaire et institutionnel est appelée à se développer davantage entre la France et l’Algérie, car il y a une volonté politique forte dans ce domaine», ajoutant que «cette coopération aboutira à l’actualisation d’anciennes conventions judiciaires liant les deux pays».

Le 10/05/2016 Par Karim Zeidane