Fermer

Algérie: quatre Russes en possession de matériel d'espionnage arrêtés puis libérés

Mise à jour le 11/05/2018 à 13h32 Publié le 11/05/2018 à 13h28 Par Ismail Traoré

#Politique
Algérie: quatre russes avec du matériel d'espionnage arrêtés puis libérés
© Copyright : DR

#Algérie : Les quatre Russes arrêtés sur le sol algérien en possession d'un matériel d'espionnage potentiel ont été purement et simplement libérés, à la différence des Africains qui ont été condamnés à mort.


On se souvient de l'affaire des Subsahariens condamnés à mort le 23 avril en Algérie alors que le dossier de l'accusation pour espionnage portée contre eux paraissait particulièrement maigre. Voilà que quelques semaines plus tard, des Russes sont attrapés sur le territoire algérien avec du matériel pouvant servir à des fins de renseignements. Seulement, ces Russes ont été purement et simplement libérés après avoir été entendus par le procureur. 

Selon la presse algérienne, les gendarmes de la wilaya de Batna ont mis la main sur les quatre ressortissants de la Fédération de Russie alors qu'ils étaient en possession d'un drone, quelque part à Ghessira à 90 km du chef-lieu de la wilaya. 
>>>LIRE AUSSI: Espionnage pour Israël: l'Algérie persiste dans sa déraison contre les migrants subsahariens


Ces touristes un peu trop curieux sont entrés sur le sol algérien via la frontière avec la Tunisie, à bord de véhicules immatriculés en Italie. Cependant, malgré la gravité des faits, ils ont été libérés à la demande du procureur après avoir été entendus. 

En somme, ils ont bénéficié d'un traitement bien différent de celui auquel les ressortissants subsahariens ont eu droit quand la police les a trouvés en possession d'un simple carnet sur lequel figuraient une liste de noms et un sigle israélien. La justice algérienne les a condamnés à de lourdes peines, certains s'étant retrouvés dans le couloir de la mort. 
Le 11/05/2018 Par Ismail Traoré