Fermer

Vidéo. Tindouf: l'armée algérienne en manœuvre à deux jours d'une provocation du Polisario

Mise à jour le 13/09/2018 à 15h39 Publié le 12/09/2018 à 13h20 Par Mar Bassine

#Politique
L'armée algérienne manoeuvre et la Polisario provoque
© Copyright : DR

#Algérie : L'armée algérienne a organisé, hier à Tindouf, une manœuvre pour simuler une attaque de "l'ennemi" et demain, jeudi 13 septembre, les séparatistes du Polisario ont décidé de provoquer les militaires marocains dans la même zone. Drôle de coïncidence...


Alors que le Polisario s'apprête à organiser une opération de provocation demain, jeudi 13 septembre, l'armée algérienne semble anticiper et organise une manoeuvre militaire de grande ampleur à Tindouf. Hier mardi, c'est-à-dire à deux jours à peine de cette manifestation des séparatistes, le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'Etat-major général de l'Armée nationale populaire a présidé à une grande opération de simulation d'une attaque de "l'ennemi", à quelques encablures du mur de défense. 



"Cet exercice tactique avec munitions réelles, exécuté sous le thème «Le premier groupement de forces en offensive à partir du contact direct avec l’ennemi», a vu la participation des unités organiques et des unités élémentaires relevant du Secteur opérationnel sud de Tindouf", précise un communiqué de l'Armée algérienne.

Peut-on parler de simple conïncidence? Possible, mais quand l'armée algérienne et les rebelles du Polisario, qui sont entraînés et équipés par cette même armée, mènent des opérations dans la même zone à deux jours d'intervalle, il y a fort à parier qu'il s'agit là de manoeuvres concertées. 






Le 12/09/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi