Fermer

Vidéo. Algérie: le wali d'Alger prend la fuite face à une foule en furie

Mise à jour le 24/04/2019 à 04h31 Publié le 22/04/2019 à 11h08 Par Mar Bassine

#Politique
Le Wali d'Alger prend la fuite devant une foule en furie
© Copyright : DR

#Algérie : Le wali de la région d'Alger a fait les frais du mécontentement populaire au sein même de la capitale. Il a échappé à un lynchage de la foule grâce à ses gardes du corps, mais aussi grâce à ses qualités de sprinteur hors-pair. Récit d'une fuite.


Abdelkader Zoukh, wali de la région d'Alger, ne s'aventurera pas de sitôt dans le quartier populaire de la place des Martyrs à Alger. Dans une vidéo diffusée dans les réseaux sociaux par Info Trafic, une foule en furie scandant "pouvoir assassin" a voulu s'en prendre à lui et à son cortège. 

Le dignitaire a littéralement pris ses jambes à son cou, entouré de sa garde rapprochée, qui lui a permis de s'installer dans sa voiture. Le cortège est ensuite parti en trombe, sans demander son reste, les agents de police ayant préalablement réussi à retarder les jeunes qui continuaient à scander leurs slogans hostiles, tout en se dirigeant vers les véhicules. 

Le wali d'Alger s'était rendu dans ce quartier défavorisé ce lundi matin, dans le but de s'enquérir de la situation de la population après l'effondrement de deux maisons. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéos. Algérie: des ministres humiliés et chassés par les manifestants à Béchar

Cette fuite d'un dignitaire de l'autorité administrative renvoie l'image d'une rupture désormais patente entre le régime algérien et sa population. Il faut dire que les incidents de ce genre ont tendance à se répéter, signe qu'à l'évidence, il est devenu impossible au gouvernement actuel de mener convenablement les missions qui lui sont dévolues. 

Il y a un peu plus d'une semaine, en effet, trois ministres, ceux de l'Intérieur, des Ressources en eau et de l'Habitat, en visite à Béchar, ont subi le même sort. De même, le ministre de l'Energie a été empêché d'effectuer un déplacement officiel à l'aéroport de Tébessa.  


Le 22/04/2019 Par Mar Bassine

à lire aussi