Fermer

Ouganda: la persécution de Bobi Wine se poursuit avec une nouvelle arrestation

Mise à jour le 22/04/2019 à 17h19 Publié le 22/04/2019 à 17h18 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Ouganda: la persécution du chanteur Bobi Wine se poursuit avec une nouvelle arrestation
© Copyright : DR

#Algérie : Le célèbre chanteur de reggae et député d'opposition Bobi Wine a été arrêté, lundi à Kampala, par la police ougandaise devant le lieu d'un concert interdit par les autorités, a annoncé la police.


"Bobi Wine, Robert Kyagulanyi de son vrai nom, a été interpellé par la police et emmené en véhicule", a déclaré le porte-parole de la police ougandaise, Fred Enanga, cité par la presse locale.

Les autorités ougandaises ont annoncé dimanche l'annulation du concert du chanteur âgé de 36 ans, évoquant des mesures de sécurité insuffisantes.


>>>LIRE AUSSI: Ouganda: le député Bobi Wine introuvable, son chauffeur abattu par la police

Le porte-parole de la police n'a pas précisé les motifs d'arrestation du député d'opposition qui devrait parler aux médias à propos de l'annulation de son concert peu avant son arrestation.

Grande figure de l'opposition ougandaise, Bobi Wine avait été arrêté et inculpé de trahison à la suite du caillassage du convoi du président ougandais Yoweri Museveni en marge d'une élection législative partielle à Arua (nord) le 14 août 2018.

Décembre dernier, Bobi Wine avait échappé à une arrestation de la police quand la police a lancé une descente dans son hôtel.
Le 22/04/2019 Par Le360 Afrique - MAP