Fermer

Algérie: le patron de la Sonatrach limogé

Mise à jour le 24/04/2019 à 17h15 Publié le 23/04/2019 à 21h38 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Abdelmoumen Ould Kaddour

Abdelmoumen Ould Kaddour, ex PDG de la Sonatrach.

© Copyright : DR

#Algérie : Le PDG du géant pétrolier et gazier public algérien Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été limogé, a annoncé mardi la télévision nationale algérienne.

Le PDG du géant pétrolier et gazier public algérien Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été limogé.

Aucune explication n’a été donnée sur les raisons de ce limogeage, opéré par le chef d’Etat par intérim Abdelkader Bensalah, à la tête d’un groupe crucial pour l’économie algérienne.

Un nouveau PDG, Rachid Hachichi, a été nommé succédant à Ould Kaddour, qui dirigeait Sonatrach depuis 2017.

Le nouveau PDG de la Sonatrach, le 11e en 19 ans, a passé toute sa carrière à la division production du groupe.
Il avait été mis à l'écart par Amine Mazouzi, prédécesseur de Ould Kaddour puis était revenu il y a un peu plus d'une année à son poste de directeur production, selon une source proche du groupe pétrolier.

Le géant public des hydrocarbures a été secoué ces dernières années par une série de scandales financiers qui ont fait l'objet d'enquêtes en Algérie et à l'étranger.

L'Algérie produit 1,2 million de barils par jour, correspondant à son quota fixé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Les hydrocarbures rapportent à l'Algérie plus de 95% de ses recettes extérieures et contribuent pour 60% au budget de l'Etat.
Le 23/04/2019 Par Le360 Afrique - Afp