Fermer

Algérie. nouvelle vague de limogeage: le DG de la télé et le gendarme de l'audiovisuel sautent

Mise à jour le 25/05/2019 à 19h33 Publié le 25/05/2019 à 19h19 Par Djamel Boutebour

#Politique
Algérie. nouvelle vague de limogeage: le DG de la télé et le gendarme de l'audiovisuel sautent
© Copyright : DR

#Algérie : Au moins trois patrons dans le secteur des médias publics ont été limogés ce samedi 25 mai par le président par intérim. La coïncidence avec les manifestations du 14e vendredi est troublante.


Une journée après les manifestations du 14e vendredi de contestation, marquées par des slogans hostiles contre Ahmed Gaïd Salah, de nombreuses têtes tombent. C'est le cas du directeur général de l’Entreprise publique de télévision (EPTV/ex-ENTV), Lotfi Cheriet. L'annonce a été faite par la télévision nationale elle-même. 

Ce dernier qui n'a fait que deux mois à son poste a été remplacé par Salim Rebahi, jusqu’ici directeur de communication au Conseil de la nation. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: le directeur de la Radio nationale limogé

Toujours dans le secteur audivisuel, le président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), Zouaoui Benhamadi, a également été limogé. On ignore les raisons de son départ, mais dans ce contexte de purge, peu s'en étonnent. 

Autre patron à être remercié: Djazia Djeddou, le président de l'Agence nationale, de communication, d'édition et de publicité (ANEP). Mais ce départ intervient le même jour que la signature d'un contrat de publicité avec le quotidien El Watan qui était exclu des annonces publiques depuis 1993.

Ce matin, la presse électronique algérienne a notamment constaté en page 15 du journal francophone une insertion publicitaire donnée par l'ANEP. Dans la même édition de ce samedi 25 mai, El Watan a annoncé avoir signé un accord avec l'ANEP, lui permettant d'accéder au buget pubicitaire géré par l'ANEP. 
Le 25/05/2019 Par Djamel Boutebour

à lire aussi