Fermer

Vidéo. Algérie: Gaïd Salah persiste dans ses certitudes

Mise à jour le 15/10/2019 à 21h12 Publié le 15/10/2019 à 20h39 Par Djamel Boutebour

#Politique
Gaid Salah
© Copyright : DR

#Algérie : Alité durant les deux dernières semaines, Ahmed GaÏd Salah se porte mieux. Il s'est fendu d'un discours fleuve comme lui seul sait en faire, dans lequel, pour lui, l'Algérie est sur la "bonne voie" et où il défend la loi sur les hydrocarbures. "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes".

Cette fois, il a choisi pour thème le projet de loi controversé sur les hydrocarbures et la future loi de finances, confirmant tout son soutien, malgré le rejet d'une grande partie des Algériens. 

Selon lui, "c’est dans le prolongement des mêmes efforts et démarches, que s’inscrit la tenue du Conseil des ministres en date du 13 octobre courant, pour l’approbation de projets de lois importants, à l’instar des lois de finances et des hydrocarbures, qui constituent une véritable plus-value à même de relancer l’économie nationale et donner un nouveau souffle à l’investissement dans les différents secteurs économiques stratégiques". 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: voici les 6 propositions de 20 personnalités pour une sortie de crise


Aveuglé par le pouvoir, il refuse de reconnaître aux millions de manifestants le droit de réclamer une autre Algérie. Il estime en effet que le pays est sur "la bonne voie". 

"Aujourd’hui, nous pouvons dire avec certitude que l’Algérie est sur la bonne voie et aiguillée dans la bonne direction, tel que souhaité par ses loyaux enfants, grâce à la grande cohésion et confiance entre le peuple et son armée, cette armée qui a été pour lui un protecteur contre le mal de la bande et de ses relais par les décisions courageuses prises par le Haut commandement de l’ANP dés le début de la crise. Des décisions qui se sont révélées, avec le temps, pertinentes et judicieuses car allant toutes dans le sens des intérêts du peuple et de la patrie", a-t-il dit lors de sa visite aux commandements des forces navales à Alger. 


Le 15/10/2019 Par Djamel Boutebour