Fermer

Algérie: Lakhdar Bouregaâ dément avoir accepté d’être le représentant du mouvement populaire

Mise à jour le 02/12/2019 à 08h38 Publié le 01/12/2019 à 20h19 Par Karim Zeidane

#Politique
Lakhdar Bouregaa
© Copyright : DR

#Algérie : Le Moudjahid Lakhdar Bouregaâ a démenti être l’auteur de la lettre selon laquelle il aurait accepté d’être le représentant du Mouvement populaire algérien, selon son avocat, qui a également alerté sur la détérioration de l’état de santé de son client.

Après la publication par le 360algérie.com, en exclusivité, d’une lettre selon laquelle le Moudjahid Lakhdar Bouregâa accepte d’être le représentant du mouvement populaire derrière les manifestations pacifiques en Algérie, l’intéressé, en détention préventive à la prison d’El Harrach depuis le 30 juin, a démenti l’information, selon son avocat.

«J’ai vu mon mandant à la prison. Il m’a dit que celui qui veut négocier avec le pouvoir n’a qu’à se rendre aux marches et à la Grande Poste», a souligné son avocat au site d’information tsa-algerie.com.

L’avocat de l’intéressé a également alerté sur la détérioration de l’état de santé de son client, âgé de 86 ans.
Le 01/12/2019 Par Karim Zeidane