Fermer

Vidéo. Algérie: la diaspora priée de rester dans les pays d’accueil

Mise à jour le 13/03/2020 à 09h41 Publié le 13/03/2020 à 09h37 Par Karim Zeidane

#Politique
coronavirus
© Copyright : DR

#Algérie : Les autorités algériennes demandent à la diaspora se trouvant dans les pays durement touchés par le coronavirus de rester sur place et d’éviter de rentrer en Algérie. Les premières sources de contagion sur le continent venant surtout de la diaspora africaine d'Europe.

Les autorités algériennes multiplient les initiatives et déclarations pour faire face à la propagation du coronavirus. Après la décision du président Abdelmadjid Tebboune de fermer les écoles, universités et autres centres de formation professionnelle et religieuse, c’est au tour de Djamel Fourar, directeur de la Prévention au ministère de la Santé d’annoncer quelques recommandations relatives aux déplacements des Algériens.

Afin de réduire le risque d’importation et de contagion en Algérie, le ministère recommande «aux ressortissants algériens établis dans les pays où l’épidémie est active d’ajourner également leur visite familiale sauf en cas de nécessité absolue».


LIRE AUSSI: Algérie. Coronavirus: Abdelmadjid Tebboune ordonne la fermeture des écoles, universités et centres de formation


De même, il «conseille aux citoyens algériens devant se rendre dans les pays où l’épidémie est active, de différer leur voyage», et ce afin de ne pas ramener le virus au pays.



L’Algérie n’est pas le seul pays confronté à cette situation. Au Sénégal, premier pays d’Afrique subsaharienne à avoir été touché, le président Macky Sall avait, dans un message à la nation, demandé à la diaspora sénégalaise de réduire ses déplacements.

Et dans un certain nombre de pays du continent, la population commence à avoir un regard différent vis-à-vis des membres de sa diaspora à l’origine, il faut bien le dire, des premiers cas de coronavirus. C’est le cas de l’Algérie, du Sénégal, du Maroc, de la Côte d’Ivoire… dont les premiers enregistrés étaient des membres de la diaspora de retour au bercail.


LIRE AUSSI: Coronavirus. Algérie: un premier décès, et cinq nouveaux cas confirmés


Au Sénégal, les Sénégalais résidant en Europe étaient les chouchous de leurs familles. Ils ne sont plus, à l’instar des touristes du vieux continent, accueillis à bras ouverts. Notamment depuis qu’un Sénégalais résidant en Italie, rentré le 5 mars, a été testé positif au coronavirus avec cinq autres membres de sa famille.

Du coup, une certaine peur s’installe à l’égard des Africains d’Europe, surtout ceux de France et d’Italie. Une peur que les spécialistes jugent bonne pour réduire les risques de contamination. Désormais, les gens ne se bousculent plus chez le ressortissant de retour au pays, par crainte du coronavirus.
Le 13/03/2020 Par Karim Zeidane