Fermer

Algérie: le nouveau coronavirus tue les officiers de l'Armée nationale populaire

Mise à jour le 13/04/2020 à 19h19 Publié le 13/04/2020 à 10h58 Par Ismail Traoré

#Politique
Algérie: le nouveau coronavirus tue les officiers de l'Armée nationale populaire
© Copyright : DR

#Algérie : Les troupes de l'armée algérienne sont en train de payer un lourd tribut au nouveau coronavirus. Plusieurs officiers seraient déjà contaminés, de même que des soldats.


Les 293 victimes algériennes de la pandémie du Covid-19 annoncées hier dimanche 12 avril se comptent aussi dans les rangs de l'armée nationale populaire, notamment chez les officiers supérieurs. Le colonel à la retraite Nacer Eddine Djoudi, ex-directeur du personnel et des ressources humaines au ministère de la Défense nationale, est mort des suites de son infection au nouveau coronavirus. 

Selon des sources proches de l'armée algérienne, il n'a malheureusement pas survécu à son infection au nouveau coronavirus. Il recevait ses soins médicaux à l'hôpital militaire d'Aïn Naadja, dans la banlieue d'Alger, où il est mort. 

Le colonel Djoudi était l'adjoint du général-major Mokdad Benziane qui occupait jusqu'en juillet 2018 le poste de directeur des ressources humaines du ministère de la Défense avant d'être remercié par le duo Bouteflika-Gaïd Salah. Le général Benziane et plusieurs autres officiers supérieurs avaient été emportés dans la purge orchestrée à la suite de l'affaire de l'énorme trafic de drogue. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie. Coronavirus: le bilan est de 293 décès et 591 guérisons

Plusieurs autres hauts gradés de la grande muette sont également hospitalisés dans ce même établissement hospitalier. La hiérarchie mais aussi le personnel subalterne de l'armée algérienne seraient donc lourdement touchés par la pandémie et les hôpitaux militaires sont en train de se préparer en conséquence, d'après les mêmes sources.

Ainsi, l'armée remet en service des salles de réanimation et prépare aussi des espaces de confinement afin de prendre en charge les troupes affectées par la maladie du Covid-19.

Néanmoins, tout serait fait pour que ces informations ne s'ébruitent pas, pour garder l'image d'une armée épargnée par le virus afin de ne pas ébranler le moral de la population en général. 

L'Algérie est actuellement le pays africain le plus affecté par la pandémie eu égard au nombre de décès qui avoisine les 300 en ce début de semaine. 
Le 13/04/2020 Par Ismail Traoré