Fermer

Vidéo. Algérie: Tebboune réussit la prouesse de promouvoir Chengriha tout en maintenant Benali

Mise à jour le 02/07/2020 à 18h49 Publié le 02/07/2020 à 18h14 Par Karim Zeidane

#Politique
Le président Abdelmadjid Tebboune, entouré des généraux Chenagriha (Chef d'Etat-major de l'armée) et Benali (Commandant de la Garde présidentielle).

Le président Abdelmadjid Tebboune, entouré des généraux Chengriha (chef d'Etat-major de l'armée) et Benali (commandant de la garde présidentielle).

© Copyright : DR

#Algérie : Le président Abdelmadjid Tebboune a promu les généraux Benali Benali et Saïd Chengriha à des grades supérieurs tout en évitant des tensions au sein de la grande muette. Benali, commandant de la garde présidentielle, obtient le plus haut grade jamais accordé à un militaire algérien.

Le président Abdelmadjid Tebboune a profité de la célébration du 58e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse pour promouvoir des hauts gradés de l’armée algérienne, dont, particulièrement, deux hommes clés du système politico-sécuritaire du pays: Saïd Chengriha et Benali Benali.

Ainsi, lors de la cérémonie de remise de grades et de médailles à des officiers de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chengriha, chef d’État-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a été promu au rang de général de corps d’armée, le même rang que celui de son prédécesseur Ahmed Gaïd Salah.


LIRE AUSSI: Algérie: acculé, Tebboune gracie des militants emblématiques du Hirak


Saïd Chengriha devient le sixième officier algérien à accéder à ce grade, après Mohamed Lamari, Ahmed Bousteila, Ahmed Gaïd Salah, Mohamed Mediene et Benali Benali.



Pour sa part, Benali Benali, commandant de la Garde républicaine, chargée de la sécurité du président, a été élevé au grade de général d’armée, le rang le plus élevé jamais décerné à un militaire algérien.

Avec ces nominations, Tebboune évite de créer des tensions au sein de l’institution militaire. Car en élevant Benali, âgé de 80 ans, au plus haut grade, celui-ci échappe au commandement de Chengriha.


LIRE AUSSI: Algérie. Portrait: qui est Saïd Chengriha, le nouveau patron de l'armée


Tebboune marque donc sa confiance à l’homme qui assure directement sa sécurité et en fait un contre-balancier face à Saïd Chengriha, qui est désormais chef d’état-major de l’armée.

Ce dernier l'était déjà par intérim, mais voulait l'être officiellement. Avant le 5 juillet, exigeait-il. C'est fait. Tebboune a donc réussi la prouesse de garder en même temps son homme de confiance, Benali, en lui attribuant un grade jusqu’alors jamais accordé en Algérie.
Le 02/07/2020 Par Karim Zeidane