Fermer

Algérie: évasion d'un baron de la drogue, ses complices arrêtés

Publié le 01/05/2016 à 12h10 Par Karim Zeidane

#Société
prison
© Copyright : DR

#Algérie : Une semaine après sa spectaculaire évasion, le baron de la drogue algérienne reste toujours introuvable. Toutefois, 7 de ses complices ou proches ont été interpellés et présentés au juge hier samedi.

Parmi les 7 personnes arrêtées figurent 3 membres de la famille du fugitif et son avocate, tous accusés «d'association de malfaiteurs, aide et assistance à un détenu dans son évasion, et non dénonciation d’un crime».

En attendant, les gendarmes ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver ce grand baron de la drogue en Algérie qui n’est resté qu’environ trois semaines dans la prison d’El Harrach. Des avis de recherche avec la photo du fugitif ont été placardés dans tous les points de sortie du pays, notamment au niveau des aéroports et des postes-frontières.

En effet, selon les premiers éléments de l’enquête sur cette évasion, l’avocate du fugitif aurait joué un rôle central dans l’évasion de son client.

Selon un scénario digne des grands classiques dans le domaine de l’évasion, le baron, âgé de 27 ans, a bénéficié de la complicité de son avocat qui aurait introduit lors de sa visite dans la cellule de son client une robe d’avocat et un badge. Après, le détenu n’a eu aucun mal à se frayer un chemin parmi les avocats en bénéficiant certainement de la complicité de certains gardiens de la prison, dont le directeur a été suspendu provisoirement. En contrepartie du service rendu, selon les informations, l’avocat aurait reçu 400.000 euros.

Le 01/05/2016 Par Karim Zeidane