Fermer

L’Algérie espionnée par la France depuis 2009

Mise à jour le 05/09/2016 à 19h26 Publié le 03/09/2016 à 18h37 Par Karim Zeidane

#Société
espionnage
© Copyright : DR

#Algérie : La France a espionné l’Algérie depuis 2009 avec un logiciel malveillant, selon un ancien de la DGSE française. Ces révélations de l’ancien directeur technique de la DGSE confirment les informations divulguées par le journal Le Monde déjà en 2014.

Kiosque le360 Afrique: Les Américains n’ont pas le monopole de l’espionnage. La France aussi a été derrière l’espionnage de nombreux pays dont l’Algérie grâce à un logiciel malveillant nommé «Babar» à but d’espionnage. C’est ce que vient de révéler, ou plus exactement confirmer, un ancien de la Direction générale des services extérieurs (DGSE) française. Il s'agit de Bernard Barbier, ancien directeur technique de la DGSE (2006 à 2014), le service de renseignement extérieur français, qui s’est livré en juin dernier devant les élèves de l’école d’ingénieurs Centrale Supélec, selon Le Monde

Ce logiciel malveillant est utilisé pour espionner des individus ciblés en subtilisant des documents stockés sur leurs ordinateurs. 

Selon le site d'information Tout sur l'Algérie, cette révélation faite par cet ancien cadre des services d’espionnage français est «une confirmation indirecte que l’Algérie fait l’objet d’espionnage par les services français depuis 2009», comme l'avait révélé le journal Le Monde en 2014.

L’Algérie n’est pas le seul pays visé par cet espionnage. D’autres sont également cités dont l’Espagne, l’Iran la Grèce et la Côte d’Ivoire. 

A noter que le logiciel en question a été détecté par les services canadiens dans plusieurs pays. «Les canadiens ont fait du « reverse (remonter la trace informatique) sur un malware qu’ils avaient détecté. Ils ont retrouvé le programmeur qui avait surnommé son malware Babar et avait signé Titi. Ils en ont conclu qu’il était français.
Le 03/09/2016 Par Karim Zeidane