Fermer

Algérie: 69.000 clandestins algériens attendent leur expulsion d'Europe

Mise à jour le 19/12/2017 à 12h17 Publié le 19/12/2017 à 12h14 Par Mar Bassine

#Société
69.000 clandestins algériens détenus dans des centres en Europe attendent leur expulsion
© Copyright : DR

#Algérie : D'après l'ONG algérienne de défense des droits de l'homme, ils sont des dizaines de milliers d'Algériens actuellement détenus en Europe, en attente de leur expulsion. Alger fait la sourde oreille.

C'est la très sérieuse ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH) qui tire la sonnette d'alarme. Ils sont pas moins de 69.000 haragas algériens détenus actuellement dans des centres de rétention de migrants clandestins européens, expliquent plusieurs sites d'information algériens, dont Algérie Focus ou Observalgerie

Rien qu'en France, la LADDH a dénombré 37.000 ressortissants algériens dont le rêve européen s'est échoué dans des camps sur l'ensemble du territoire, attendant que leur pays leur vienne en aide. En Belgique, ils sont également 25.000 qui attendent patiemment d'être expulsés. L'Italie, l'Allemagne et l'Espagne comptent respectivement 3.500, 2.000 et 1.500 ressortissants qui espéraient échapper au chômage. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. L'insoutenable image d'un bébé algérien harrag émeut la toile

Actuellement, les consulats occidentaux en Algérie, pris d'assaut par des dizaines de milliers de demandeurs, ont sensiblement durci les conditions d'obtention de visas touristiques ou d'étude.

L'absence de perspectives pousse ainsi la jeunesse dans les pateras, devenues le moyen de transport le plus prisé sur la côte méditerranéenne algérienne de Tlemcen à l'Ouest, à El Taraf à l'Est, en passant par Chlef, Alger ou Tizi Ouzou. Mais pour le moment, Alger fait la sourde oreille, voyant dans chaque embarcation qui quitte ses côtes autant de misère algérienne exportée vers l'Europe. 
Le 19/12/2017 Par Mar Bassine