Fermer
#Société

Vidéo. Algérie: le gouvernement radie les enseignants grévistes

Publié le 09/02/2018 à 13h03 Par Karim Zeidane

#Algérie : Le gouvernement algérien est passé à l’acte. Après les menaces, le ministère de l’Education nationale a procédé aux radiations des enseignants grévistes. Une solution imparable pour casser la revendication sociale.

Après la sortie du ministre de l’Education nationale algérienne menaçant les grévistes, le ministère est passé à l’action. Selon Nedjadi Mseguem, inspecteur général du ministère de l’Education nationale, qui intervenait à la radio nationale, «tous ceux qui n’ont pas repris le travail sont en situation d‘absence». Il se base sur la décision de la justice qui a jugé la grève des enseignants illégale.


LIRE AUSSI: Algérie. Grève des médecins: le gouvernement appelle la justice à la rescousse


Du coup, cette parade permet au ministère de passer à l’acte. Plusieurs décisions de radiation ont été transmises aux enseignants en grève depuis le 26 novembre dernier.

Comme ce fut le cas pour les médecins et les salariés d'Air Algérie, le gouvernement algérien a eu recours à la justice pour étouffer la contestation. Ainsi, à Blida, noyau de la grève, 426 enseignants grévistes ont été remplacés par des vacataires. Quelques centaines d’autres risquent la radiation.
Le 09/02/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi