Fermer

Union européenne: 10.000 Algériens ont demandé l’asile politique en 2017

Mise à jour le 18/06/2018 à 12h21 Publié le 18/06/2018 à 11h56 Par Karim Zeidane

#Société
demande d'asile
© Copyright : DR

#Algérie : En 2017, selon les données d’Eurostat, organisme européen des statistiques, environ 10.000 Algériens ont demandé l’asile politique dans les pays de l’Union européenne. A peine 3% obtiennent gain de cause.

Les 28 pays de l’Union européenne ont enregistré en 2017 un peu plus de 750.000 demandes d’asile. Un nombre en forte baisse par rapport aux chiffres de 2015 et 2016 avec respectivement 1.323.000 et 1.260.000 demandeurs. Il s’agit essentiellement de demandeurs d’asile venant des pays instables ou qui connaissent des guerres civiles, Irak, Syrie, Afghanistan, Haïti, Soudan, etc.

Parmi les demandeurs d’asile enregistrés cette année figurent près de 10.000 Algériens. Une part importante des demandeurs d’asile algérien se tourne vers la France. Selon les données françaises, le nombre de demandeurs d’asile algériens en France a connu une forte hausse de 24% en 2017, par rapport à 2016, pour atteindre 2.456 demandes, faisant figurer l’Algérie parmi les 10 premiers pays dont les ressortissants ont demandé asile à la France.


LIRE AUSSI: Algérie: une fatwa pour freiner l'émigration des jeunes Algériens vers l'Europe


Toutefois, face aux difficultés d’obtention de l’asile dans ce pays, de plus en plus d’Algériens s’orientent vers d’autres pays comme l’Espagne, les Pays-Bas, la Slovénie, etc.

Reste qu’à peine 3% des demandeurs d’asile algériens obtiennent gain de cause, contre 94% pour les syriens, 92% pour les érythréens, 69% pour les somaliens, etc. En effet, les Algériens sont le plus souvent déboutés du fait que l’Union européenne considère l’Algérie comme étant un pays «sûr».

Le 18/06/2018 Par Karim Zeidane