Fermer

Algérie: plusieurs personnes mortes par asphyxie au monoxyde de carbone

Publié le 09/02/2019 à 16h40 Par Karim Zeidane

#Société
Chauffage à gaz
© Copyright : DR

#Algérie : Le monoxyde de carbone a fait encore de nombreuses victimes au cours de ces 48 heures en Algérie. Parmi celles-ci figure la journaliste Imane Chibane, une collaboratrice d’Algérie-Direct.

En moins de 48 heures, 9 personnes sont décédées à Alger et Skikda, par asphyxie au monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains, selon les services de la Protection civile algérienne.

«Les secours de la protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 23 personnes incommodées par la monoxyde de Carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains, à Blida, Alger, Skikda, Constantine, Jiljel, Ain Defla, Djefla, Tlemcen, Béchar, Saida, M’Sila et Annaba», souligne la source.

Les victimes ont été prises en charges dans des structures de santé adaptées. Toutefois, 9 personnes sont décédées intoxiquées dont 6 à Alger et 3 autres à Skikda.


LIRE AUSSI: Maroc: quatre étudiants tchadiens retrouvés morts par asphyxie au gaz butane


Parmi les victimes figure la journaliste Imane Chibane, une collaboratrice engagée d’Algérie-Direct, décédée dans son domicile à Bologhine suite à l’inhalation du monoxyde de carbone suscitant un énorme émoi dans le milieu de la presse algérienne.

Suite à ces accidents, les services de protection civile algérienne rappellent la nécessité de la maintenance des appareils fonctionnant au gaz et à s’assurer de l’existence d’un système d’aération afin d’éviter d’autres drames.
Le 09/02/2019 Par Karim Zeidane

à lire aussi