Fermer

Coronavirus: Air Algérie annonce à nouveau la suspension de sa liaison Alger-Pékin

Mise à jour le 04/02/2020 à 16h23 Publié le 04/02/2020 à 16h23 Par Karim Zeidane

#Société
Air Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : Après avoir tergiversé, Air Algérie a finalement décidé d’opter pour la suspension de ses vols vers la Chine. La compagnie l'avait auparavant annoncé, avant de changer d'avis. Désormais, sur les 8 compagnies africaines reliant l'Afrique à la Chine, une seule d'entre elles assure encore ces vols.

Air Algérie a fini par confirmer hier, lundi 3 février, la suspension de ses vols réguliers à destination de la Chine.

Une décision déjà annoncée le lundi 27 janvier dernier, jusqu’au 1er février, où le porte-parole de la compagnie, dans une surprenante volte-face, avait annoncé le maintien de la liaison Alger-Pékin, tout en assurant que les mesures sanitaires nécessaires avaient été prises pour éviter la propagation du virus grippal.

Finalement, face à la propagation de l’épidémie, qui touche de nombreuses villes chinoises, dont Pékin, la cascade d'annonces par les compagnies aériennes du monde entier de la suspension de leurs liaisons avec la Chine, et, surtout, l’absence de passagers à transporter vers cette destination, Air Algérie a fini, elle aussi, par se décider à suspendre ses vols à destination de Pékin.


LIRE AUSSI: Coronavirus: voici pourquoi Ethiopian Airlines maintient ses vols, malgré les risques encourus


Le dernier vol, aller et retour, d'Air Algérie vers la Chine aura donc été celui qui a permis d’assurer le rapatriement de 31 Algériens et de ressortissants des pays du Maghreb (10 Tunisiens, 3 Libyens et 4 Mauritaniens), vivant à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie.

Cette suspension de la liaison Alger-Pékin, assurée par Air Algérie, intervient après celles d’Air Madagascar, Air Mauritius, Kenya Airways, RwandAir, Royal Air Maroc et Egyptair.

Parmi les huit compagnies africaines qui desservaient la Chine, sept d'engtre elles ont désormais suspendu leurs liaisons avec vers les aéroports de ce pays.

Une seule compagnie aérienne africaine continue à assurer ses liaisons aériennes entre la Chine et l’Afrique: Ethiopian Airlines. La première compagnie aérienne éthiopienne dessert 5 villes chinoises.


LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: le gouvernement refuse de les rapatrier, ses ressortissants reviennent quand même


Toutefois, Ethiopian Airlines, qui soutient que la Chine est stratégique à son développement, a déjà fortement réduit la fréquence de ses liaisons, faute de passagers à transporter du continent africain vers les aéroports chinois.

Aujourd'hui, une cinquantaine de compagnies aériennes dans le monde ont suspendu leurs liaisons avec la Chine à cause de l’épidémie de ce nouveau coronavirus.

Nommé «2019-nCov» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il a fait, à ce mardi 4 février au matin, 425 morts. Plus de 20.000 personnes sont contaminées.

Le 04/02/2020 Par Karim Zeidane