Fermer

Vidéo. Football. Iran 2-1 Algérie: où le gardien des Fennecs avait-il la tête?

Mise à jour le 28/03/2018 à 00h27 Publié le 27/03/2018 à 21h02 Par Mar Bassine

#Sports
Vidéo. Football. Iran 2-1 Alégrie: où le gardien des Fennecs avait-il la tête?
© Copyright : DR

#Algérie : L'Algérie, qui croyait avoir mis fin à la malédiction qui la poursuit depuis près de deux ans, a chuté une nouvelle fois face à l'Iran. Pour des raisons subjectives, Rabah Madjer a pris le parti d'écarter le gardien algéro-congolais, M'Boli. Il le paie cash.


Quand prendront fin les contreperformances de l'équipe nationale de football algérienne? C'est la question que se pose Rabah Madjer, le sélectionneur des Fennecs, mais dont la réponse tarde visiblement à venir. Ce mardi 27 mars à Graz, en Autriche, les protégés de l'ancien international algérien affrontaient une équipe d'Iran qui se prépare pour les phases finales de la Coupe du monde. 


Les Fennecs ont été cueillis à froid par la Team Melli qui a scoré à deux reprises dans les 20 premières minutes. Il leur a fallu juste gérer le reste du temps. En grande partie, c'est à cause d'un gardien d'un très faible niveau que les buts ont été encaissés. Le premier à la 12e minute est marqué sur un coup de tête anodin que n'aurait jamais laissé passer un gardien de la trempe de Mboli. Alors que le second but intervient à la 20e minute. Tel un pantin dans ses buts, le gardien, Faouzi Chaouchi, est resté spectateur d'une action tout aussi anodine, alors qu'une sortie lui aurait permis de mettre fin à la pression des attaquants iraniens. 

Il faut dire que dès son arrivée à la tête de l'équipe, Rabah Madjer, pour des considérations autres que sportives, a écarté le gardien de but d'origine congolaise par son père. Faouzi Chaouchi, son remplaçant qui évolue au Mouloudja Football Club d'Alger, a été tout simplement pathétique. 
Le 27/03/2018 Par Mar Bassine