Fermer

Egypte: Cambridge traduit l’égyptien ancien et en fait un recueil, une première

Mise à jour le 23/08/2016 à 18h32 Publié le 23/08/2016 à 17h36 Par Mar Bassine

#Culture
Bas relief, Egypte Cambridge traduit l'égyptien ancien et produit le premier recueil du genre.JPG
© Copyright : DR

#Autres pays : Les textes en bas reliefs et ceux écrits sur du papyrus sont en train d’être assemblés pour leur publication dans un livre destiné au grand public. Il s’agit d’une première que l’on doit à l’université de Cambridge en Angleterre qui compte traduire les hiéroglyphes en anglais contemporain.


Une équipe de scientifiques anglais a décidé de traduire la riche histoire de l'époque pharaonique, racontée par les anciens égyptiens eux-mêmes, à travers une publication qui regroupera les textes en bas reliefs dissiminés un peu partout. Ils seront ainsi regroupés et traduits dans un ouvrage qui permettra une large diffusion. 

Jusqu’à présent, à part les égyptologues, peu de personnes ont eu l’opportunité de lire les milliers de textes en hiéroglyphes. Beaucoup ne sont pas inaccessibles et sont ignorés, car se trouvant dans des tombeaux,. Alors que les textes antiques romains et grecs sont largement diffusés dans des éditions modernes, ceux de l’Egypte antique restent peu connus. Quand on parle de civilisation égyptienne, on pense uniquement aux monuments, laissant de côté l’aspect le plus important qu’est le patrimoine écrit.

La Grande pyramide et le Sphinx de Guizèh, les tombeaux de la vallée des rois, et le temple sculpté dans le rocher d’Abou Simbel sont autant de vestiges qui continuent de représenter la culture monumentale de l’époque des pharaons et ses mystérieux souverains déifiés.

Le 23/08/2016 Par Mar Bassine