Fermer
#Culture

Vidéo. DJ Arafat élu meilleur chanteur de l'année aux Coupé-Décalé Awards 2016

Mise à jour le 16/10/2016 à 19h53 Publié le 16/10/2016 à 19h49 Par Mar Bassine

#Autres pays : La première édition des Coupé-Décalé Awards a tenu toutes ses promesses. C'est DJ Arafat qui a finalement été consacré. La récompense de la meilleure chanson est allée à Serge Beynaud. C'est l'occasion de redécouvrir les vidéos des lauréats.

Si son nom ne vous disait encore rien, il faut désormais le retenir. DJ Arafat est élu "meilleur artiste de l'année" lors de la première édition des Coupé-Décalé Awards qui récompensent à la fois les meilleurs artistes musicaux et leur production.

Selon les organisateurs, au total 10 millions de personnes ont voté soit par Sms soit via internet. La cérémonie s’est déroulée dans un hôtel d’Abidjan en présence de tout ce que la Côte d’Ivoire compte de stars du Coupé-Décalé, rendu célèbre par le groupe des Magic Systems.

Pour cette première, Serge Beynaud, une autre poids lourd du genre musical, a remporté le trophée de la meilleure chanson avec son titre Mawa Naya. Alors que Claire Bailly, déjà surnommée la "Première dame du coupé-décalé", a été élue meilleure artiste féminine.

Abou Nidal de Genève, autre nom qui ne s’invente pas, était également de la partie et a tenu à rendre hommage à Douk Saga disparu en 2006. "Le président restera Douk Saga", a-t-il dit.
Le coupé-décalé qui est à la fois un genre musical et une attitude est devenu une véritable marque de l’identité culturelle ivoirienne. Mélange de rythme local et sons électroniques, il a réussi à conquérir les boîtes les de nuit du continent, mais également de l’Europe et des Etats-Unis.

Une des légendes autour du genre veut que l’expression provienne des arnaques ivoiriennes: "On coupe (on arnaque), on décale (on s’enfuit ou disparaît)", explique le journaliste Usher Aliman, auteur de "Douk Saga, l'histoire interdite du coupé-décalé". D'autres affirment que le nom est inspiré de la danse traditionnelle Akoupé.


Regardez également: 

 

Serge Beynaud: Mawa Naya: meilleure chanson de l'année

 

Claire Bailly: meilleure chanteuse de l'année


 

Le 16/10/2016 Par Mar Bassine

à lire aussi