Fermer

Fespaco 2017. 26 films en lice pour la deuxième édition du prix Thomas Sankara

Publié le 01/03/2017 à 19h21 Par notre correspondant à Ouagadougou Ibrahima Zallé

#Culture
Prix Thomas Sankara la deuxième édition
© Copyright : DR

#Autres pays : Afin de rendre hommage à Thomas Sankara, qui fut un véritable mentor du cinéma africain et un rassembleur des cinéastes panafricains, un prix portant son nom sera décerné à la 25e édition du FESPACO, à l'initiative de la Guilde africaine des réalisateurs.


Pour la deuxième fois, un Prix Thomas Sankara sera décerné dans le cadre du FESPACO. Le prix est initié par la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs pour perpétuer la mémoire du capitaine président. C'est dans la catégorie court métrage que l'un des 26 films remportera ce prix Thomas Sankara. Un film excellent, pas forcément révolutionnaire, car faire un film en Afrique c'est déjà un acte révolutionnaire, ont précisé les organisateurs. 

Il s'agit de célébrer «la créativité et l’espérance panafricaines incarnées par Thomas Sankara». «Nous ne sommes pas dans le sankarisme, mais dans Sankara, c'est très différent», a expliqué la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs, une organisation basée à Paris fondée par des cinéastes africains.

Le film qui sera primé sera celui que le Jury du Prix Thomas Sankara estime réunir le plus de qualités en matière de créativité dramatique, de talent narratif, d’excellence technique et de proposer une représentation positive de l’imaginaire panafricain.


La liste des films en compétition pour le prix Thomas Sankara


COMPETITION OFFICIELLE : FICTION COURT METRAGE

1 – A PLACE FOR MYSELF de Marie Clémentine DUSABEJAMBO (Rwanda)

2-  ANTANANARIVO TIAKO IANAO de  Haminiaina RATOVOARIVONY (Madagascar)

3 – ASHIA de  Françoise ELLONG (Cameroun)

4- CHEBET de Antony KOROS (Kenya)

5- COMA de Ghada ALI (Egypte)

6- DAYMANE TOURS  de Pepiang TOUFDY (Tchad)

7- FOLO, IL ETAIT UNE FOIS … de  Loci Hermann KWENE (Burkina Faso)

8- GERRETA  de Mategaftot  Sileshi SIYOUM (Ethiopie)

9 – HYMENEE de Violaine Maryam Blanche BELLET (Maroc)

10 – LA FACE CACHEE DU PERE NOẺL   de Laurent PANTALEON La Réunion

11 –LA PROMESSE  de Fatou TOURE (Sénégal)

12 –LA RUE N’EST PAS MA MÈRE de  Jérôme Nabonswendé YAMEOGO (Burkina Faso)

13- LE CHEMIN de  Mike COFIZ  (Côte d’Ivoire)

14 – LE PANTALON ROUGE  de Hervé DJOSSOU (Bénin)

15 – LE VOYAGE DE KELTOUM  de Anis DJAAD  (Algérie)

16 – LES GROS CAILLOUX  de Jean Richard NIYONGABO (Burundi)

17 – LES MAINS D’OR DE SAMBA  de Hawa Aliou N’DIAYE  (Mali)

18 – LODGERS de Keni OGUNLOLA  (Nigeria)

19 – M-001  de Franck Adrien Relongouet ONOUVIET (Gabon)

20 – MBAMBA  de Nsunzu MICHEE (RD Congo)

21 – NORMALIUM  de Siam MARLEY (Côte d’Ivoire)

22 – KHALLINA HAKKA KHIR  de Mehdi M. BARSAOUI (Tunisie)

23 – PACTE  de Joel M’MAKA (Togo)

24 – SILENCE de  Amog LEMRA (Congo Brazzaville)

25 – THE BICYCLE MAN  de Twiggy MATIWANA (Afrique du sud)

26 – YAA de  Esi YAMOAH (Ghana)

Le 01/03/2017 Par notre correspondant à Ouagadougou Ibrahima Zallé

à lire aussi