Fermer

Vidéo. Secrétaire générale de la Francophonie: la "Neg Dahomey" danse mieux que les Béninois

Mise à jour le 19/12/2017 à 18h55 Publié le 19/12/2017 à 18h47 Par Mar Bassine

#Culture
Vidéo: la Secrétaire générale de la Francophonie danse mieux que les Béninois
© Copyright : DR

#Autres pays : Durant sa visite au Bénin qui s'est achevée le 16 décembre dernier, la secrétaire générale de la Francophonie, canadienne d'origine haïtienne, a eu un agenda bien chargé, ce qui ne l'a pas empêchée de laisser s'exprimer ses racines africaines pour esquisser d'anthologiques pas de danse.

Tous les Haïtiens revendiquent leurs origines béninoises et leur appartenance à la religion vaudoue. A Allada au Bénin, où elle venait inaugurer le musée Toussaint Louverture de l'esclavage, des résistances et de la mémoire, la canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, a effectué un retour aux sources.

Le musée d'Allada ne pouvait trouver meilleur nom que celui de Toussaint Louverture. Né esclave, cet Haïtien a organisé la révolte qui fera capituler la France et décrètera le premier Etat moderne habité et dirigé par une population noire. Devant cette reconnaissance du Bénin à l'un de ses plus dignes fils, Michaëlle Jean, elle-même haïtienne d'origine, n'a pas pu contenir sa joie. 

Certes, quand ils sont en colère, les Haïtiens aiment revendiquer leur appartenance au royaume du Dahomey, l'actuel Bénin, en se surnommant en créole les "neg Dahomey". La secrétaire générale de la francophonie a choisi la danse pour montrer qu'elle est plus béninoise que ses hôtes. 


Le 19/12/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi