Fermer

Vidéo. Mauritanie: l'artiste M'Baye Dieye Faye a mis le feu à Nouakchott

Mise à jour le 18/11/2018 à 15h41 Publié le 18/11/2018 à 15h37 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
Mauritanie: l'artiste M'Baye Dieye Faye a mis le feu à Nouakchott
© Copyright : DR

#Autres pays : Nouakchott a enregistré un week-end très animé grâce à deux soirées gracieusement offertes à la jeunesse par un promoteur du nom de Mohamed Ben Ahmed, dit Mohamed Winston. Le percussionniste MBaye Faye, fidèle compagnon de Youssou NDour depuis une quarantaine d’années, était la star des soirées.

Habitué à organiser des rencontres sons et lumière au profit des jeunes de Nouakchott, avec des vedettes locales, et à mener différentes actions citoyennes au-delà des décibels et l’ambiance, Winston explique avoir décidé d’innover ces vendredi et samedi.

Ainsi, cette fois, il a déplacé le percussionniste MBaye Faye, fidèle compagnon de la star planétaire, Youssou NDour, depuis une quarantaine d’années.



Cet homme qui maîtrise toutes les facettes du «Tambour», instrument de musique traditionnelle, enflamme la scène de Bercy, aux côtés du leader du «Super Etoile» depuis plusieurs années.


LIRE AUSSI: Vidéo. Fouta: Baaba Maal enflamme les "72 heures de Ndiaffane Sorokoum"


Il était le dernier à monter sur scène vendredi. La soirée a été lancée par la belle voix de  Saidou Nourou, un musicien qui draine des foules dans la capitale mauritanienne depuis plusieurs années.

Entre ces deux prestations, il y a eu le passage de Thiat Seck, un jeune artiste très apprécié dans les boîtes de nuit de Dakar, qui fait partie des forces montantes de la musique sénégalaise.

Mohamed Winston donne le sens de la soirée, inscrite dans l’objectif constant de faire la promotion culturelle et sociale des jeunes mauritaniens et de consolider les excellentes relations avec les frères du Sénégal.


LIRE AUSSI: Vidéo. Youssou Ndour a mis le feu au Bataclan


DJ Papys Dieng, abonde dans le sens que le promoteur, et salue l’organisation de la manifestation, qui a également servi à célébrer l’anniversaire d’une grande dame, du nom de Yassine Seck.

Ce week-end d’ambiance mauritano-sénégalaise, qui a débuté dans un grand centre hôtelier de Nouakchott, s’est poursuivi samedi soir au complexe «La Case».
Le 18/11/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi