Fermer

Vidéo. Ambiance au vingt-septième Fespaco: l’Étalon d’Or de Yennenga est revenu au Somalien Ahmed Khadar

Mise à jour le 24/10/2021 à 22h01 Publié le 24/10/2021 à 12h57 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo

#Culture
Ambiance au 27e Fespaco: l’Étalon d’Or de Yennenga est revenu au Somalien Ahmed Khadar
© Copyright : le360 Afrique/Ouédraogo

#Autres pays : La 27e édition du Fespaco a pris fin hier soir, samedi 23 octobre 2021, à Ouagadougou. L’Etalon d’Or de Yennenga a été décerné à un réalisateur somalien, Ahmed Khadar, pour son film "La femme du fossoyeur". Les images de cette cérémonie, depuis la capitale burkinabè.

Après sept jours de suspense, les grands gagnants de la 27e édition du Fespaco ont enfin été dévoilés, hier soir, samedi 23 octobre 2021. Le réalisateur somalien Ahmed Khadar a remporté le trophée le plus convoité, l'Etalon d'or de Yennenga, le plus prestigieux prix du cinéma africain. "La femme du fossoyeur", son film, avait remporté un franc succès lors de cette biennale.

Le Sénégal étant le pays invité d’honneur, c'est en la présence du président sénégalais Macky Sall, que son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé la cérémonie de clôture de cette édition.  

Le grand gagnant, Ahmed Khadar, absent à cette cérémonie, s'était fait représenter par l'une des membres de son équipe. "Je suis ravie de le représenter ici. C’est un grand honneur d’avoir ce trophée si prestigieux et je remercie la production du film", a-t-elle déclaré, visiblement heureuse.

>>> LIRE AUSSI: Cinéma: voici le palmarès du 27e Fespaco de Ouagadougou

Ce film, qui a également remporté le prix de meilleure musique, raconte l’histoire de Nasra, qui souffre d’une grave maladie rénale, et qui doit impérativement se faire opérer. Une prise en charge qui coûte excessivement cher pour son conjoint Guled, fossoyeur de son métier. 

En plus du principal trophée du Fespaco, le réalisateur va empocher une somme de 20 millions de Francs CFA (l'équivalent de 320.000 DH). 



Lors de cette cérémonie de clôture, 23 autres prix ont été décernés. L’Etalon d’argent (pourvu de la somme de 10 millions de Francs CFA) a été attribué à la réalisatrice haïtienne Gessica Geneus, pour "Freda". Quant au trophée de bronze, il a échu à "Une histoire d’amour et de Désir" de la Tunisienne Leyla Bouzid, qui a su séduire le jury. Leyla Bouzid empochera, avec son trophée, 5 millions de Francs CFA. 

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. 27e Fespaco: les films marocains continuent de faire belle impression

"Je dédie [ce trophée] à tous ceux qui me soutiennent. Partant de ma famille forcément… Mon père et ma mère, mes deux filles, ma femme et puis je pense à tous mes amis", s'est félicité Faissol Gnonlonfin, producteur de "Freda".

Pays hôte, le Burkina Faso n’a pas démérité. Dans la catégorie documentaire, "Garderie nocturne" de Moumouni Sanou a remporté l’Etalon d’or, d’une valeur de 10 millions de Francs CFA. 
Le 24/10/2021 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo