Fermer

Plus de 200 entreprises à la 4e édition d’Africallia au Burkina Faso

Publié le 10/03/2016 à 19h02 Par Souleymane Baba Toundé

#Economie
Africallia
© Copyright : DR

#Autres pays : La 4e édition d’Africallia a tenu ses promesses, malgré un contexte sécuritaire difficile depuis les attentas de Ouagadougou du 15 janvier dernier. Le forum d’affaires international, organisé du 24 au 26 février 2016, a regroupé quelque 203 entreprises en provenance de 22 pays de la sous-région et

Kiosque Le360 Afrique: C’est le site burkina24.com qui revient sur les acquis d'Africallia 2016 qui s'est déroulé du 24 au 26 février dernier et dont le bilan a été présenté aujourd'hui par la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). 

Au total, ce sont 449 participants qui ont animé ce forum dont l’objectif était de passer en revue le potentiel d’affaires et de business en Afrique de l’Ouest.

Sur les 203 entreprises qui ont pris part à cet événement, 175 sont Burkinabé. 5.011 rendez-vous B-to-B formels ont été organisés, et plus de 450 rencontres informelles recensées.

«La promotion du forum a débuté depuis 2015 avec des tournées internationales en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Russie, en Biélorussie et en Tunisie. En Afrique de l’ouest aussi, des rencontres d’information ont eu lieu», rappelle la publication.

La manifestation a pourtant failli pâtir du contexte sécuritaire, au lendemain des attentats de Ouagadougou. D’après le journal électronique, ces attaques ont causé un ralentissement des inscriptions au forum et n’augurait pas le nombre escompté de participants.

La publication reprend les explications du Directeur général de la CCI-BF, Franck Tapsoba. «On s’était fixé un objectif de 400 participants et après les évènements tragiques du 15 janvier 2016, on avait même révisé ces chiffres à la baisse. Mais nous avons eu exactement 449 participants».

Côté budget, 416 millions de FCFA (plus de 630.00 euros) ont été alloués à l’organisation du forum, financés essentiellement par les frais des participants, les contributions des partenaires et des sponsors.

Enfin, la participation de grandes économies du monde a été remarquée.

Le 10/03/2016 Par Souleymane Baba Toundé

à lire aussi