Fermer

Rwanda: l’entrepreneuriat féminin en marche

Publié le 14/03/2016 à 14h25 Par Ismail Ben Baba

#Economie
Entreprenarium
© Copyright : DR

#Autres pays : Une trentaine de femmes chefs d'entreprise, venues du Sénégal, du Gabon et du Rwanda, prennent part à une formation de six semaines sur les techniques liées à l'entrepreneuriat à Kigali. Initiée par la Fondation «Entreprenarium», cette formation vise à renforcer leur capacité d'entreprendre.

Kiosque Le360 Afrique: C'est le quotidien «The New times» qui revient sur cette information dans sa publication de ce 14 mars sur son site internet newtimes.co.rw. Il s'agit d'une formation de six semaines intitulée «Enrichir les capacités des femmes», qui vise à doter les participantes des techniques et connaissances nécessaires pour monter et réussir de petits ou moyens projets d'affaires.

newtimes.co.rw souligne que c'est la première fois qu'une telle formation a lieu au Rwanda, ajoutant que le programme de formation est notamment orienté sur les techniques à même d'enrichir la capacité des femmes à lever les fonds nécessaires pour lancer des start-ups.

«Le but de ce programme est d'offrir une approche pragmatique aux participantes, en leur ouvrant la possibilité d'acquérir de solides connaissances dans chacun des aspects liés à l'entrepreneuriat», a précisé Kristine Ngireye, la fondatrice d'Entreprenarium. Il faut également savoir que le programme met l'accent sur des exercices détaillés et très pratiques de sorte à permettre aux participantes d'appliquer le savoir-faire acquis.

La fondation devrait financer 10% des projets dans les trois pays (Rwanda, Sénégal et Gabon). Pour en bénéficier, tout ce que les femmes chefs d'entreprise ont à faire est de bien bâtir un business plan qui soit capable de séduire l'assistance, afin de décrocher un financement.

Le journal fait remarquer aussi que la méthodologie de la formation permet aux femmes d'acquérir rapidement des connaissances pour répondre aux besoins actuels du marché, si nécessaire, d'ajuster leur business plan au model économique qui sera dicté par le marché. «L'un des principaux problèmes auxquels les femmes doivent faire face quand elles ont un projet d'entreprise, c'est l'accès au financement. Ce programme représente donc un pas de plus pour réussir ce challenge», estime, pour sa part, Dorothy Kabariza, une des participantes.

Notons qu'il n'y a pas que la fondation Entreprenarium qui oeuvre pour la promotion de l'entrepreneuriat au Rwanda. Impact Hub Kigali, une autre structure créée il y a un an, et basée dans la capitale rwandaise, est très active dans ce domaine. Son objectif est de réunir des jeunes (étudiants ou jeunes entrepreneurs), de les doter de savoir-faire en termes d'innovation et de les mettre en contact avec des entrepreneurs à l'échelle internationale. 

Le 14/03/2016 Par Ismail Ben Baba