Fermer

Cameroun: Bolloré compte intensifier et diversifier ses activités

Publié le 07/04/2016 à 17h36 Par Abdelkrim Sall

#Economie
Boloré-Biya

Vincent Boloré, PDG du groupe Boloré, reçu en audience par le président Paul Biya.

© Copyright : DR

#Autres pays : Reçu en audience par le président camerounais Paul Biya, le milliardaire français a annoncé que son groupe allait concrétiser de nouveaux projets dans le secteur du transport et de la logistique.

Kiosque le360afrique: Au Cameroun, les portes sont grandement ouvertes pour Vincent Bolloré. En témoigne la dernière audience que lui a accordée le président camerounais, Paul Biya, ce mercredi 6 avril à Yaoundé.

A l’issue de sa rencontre avec le chef de l’Etat camerounais, l’homme d’affaires français a expliqué que son groupe, qui emploie près de 7 000 personnes au Cameroun, allait poursuivre ses investissements dans le pays. L’information est relayée par la presse locale, à l’instar du portail camerpost.com.

Le site rapporte que le PDG du groupe éponyme a présenté à Paul Biya «ses nouvelles ambitions dans les domaines du transport et de la logistique, en rapport avec le nouveau port en eau profonde de Kribi et le chemin de fer, le stockage et la culture». Bolloré a ainsi indiqué que la signature d’un «contrat de concession» avec le gouvernement camerounais pour la gestion du terminal à conteneurs, rapporte «Camerpost.com».

S'agissant du chemin de fer, la société Cameroon Railways (CAMRAIL), une filiale du groupe de l'homme d'affaires français a promis de ramener la durée du voyage entre Yaoundé et Douala -les deux principales villes du pays- à moins de trois heures contre plus de quatre actuellement.

Dans le secteur des énergies renouvelables, Bolloré, a promis l'extension du système des panneaux solaires, à l'intérieur du pays. Ce projet a été expérimenté avec succès à l’Université de Yaoundé I. Enfin, selon camerpost.com toujours, sur le plan culturel, l'investisseur français a promis d'investir dans le cinéma en lien avec les activités de Vivendi-Canal+.

Le 07/04/2016 Par Abdelkrim Sall