Fermer

La Tanzanie va devenir un pays exportateurs d’électricité d’ici 2 ans

Mise à jour le 12/04/2016 à 08h44 Publié le 12/04/2016 à 08h40 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
production électricité
© Copyright : DR

#Autres pays : D’ici deux ans, le Tanzanie compte devenir un exportateur d’électricité. Le Kenya se positionne déjà en tant qu’importateur pour un besoin exprimé de 1000 MW.

La Tanzanie vient d’afficher ses ambitions sur le plan du développement énergétique. Le pays envisage d’exporter 2000 mégawatts vers son voisin le Kenya à l’horizon 2018.

Pour cela, le pays va réaliser des investissements de l’ordre de 300 millions de dollars qui seront mobilisés avec l'appui de la Banque africaine de Développement (BAD). La Tanzanie prévoit de porter sa capacité électrique installée à 10.000 MW d'ici 2025 en s’appuyant sur le gaz dont la production devra démarrer durant ce mois d’avril.

Pour l’export, le Kenya a exprimé un besoin de 1.000 MW d'électricité. Cette énergie sera transmise à travers une ligne double transmission, qui sera l'extension de la ligne électrique principale tanzanienne.

La Tanzanie compte aussi exporter pour une valeur de 500 millions de dollars d’électricité à destination de la Zambie.
A noter aussi que l’Autorité de régulation des services d'énergie et d'eau (EWURA) en Tanzanie avait annoncé avoir approuvé une réduction du prix de l'électricité, entrée en vigueur depuis le 1er avril courant.

Une décision motivée par la politique énergétique du pays qui aspire à mettre en place ses propres centrales à gaz, effectuant ainsi des économies sur les dépenses relatives au rachat d'électricité auprès des producteurs indépendants d'énergie.

Le 12/04/2016 Par Le360 Afrique - MAP