Fermer

Egypte-France: une multitude d’accords pour 2 milliards d’euros

Publié le 19/04/2016 à 18h28 Par Ismail Ben Baba

#Economie
France-Egypte
© Copyright : DR

#Autres pays : 2 milliards d’euros, c’est la valeur des nombreux accords signés entre l’Egypte et la France, en marge de la visite officielle du président français, François Hollande, au Caire.

Kiosque le360 afrique: Selon egyptindependent.com, dans son édition de ce mardi 19 avril, la France a signé plusieurs accords d'une valeur d'environ deux milliards d'euros (2,26 milliards de dollars) avec l'Egypte au cours de la visite du président français François Hollande au Caire. Parmi ceux-ci figure en bonne place un contrat de communications par satellite convenues suite à des discussions entre les deux présidents et leurs ministères de la Défense.

On apprend ainsi que le satellite de télécommunications militaires égyptien devrait être construit par Airbus Space Systems et Thales Alenia Space de France. Dans le domaine de l’énergie, le groupe français Engie a également signé un partenariat concernant le GNL (Gaz naturel liquéfié) et des contrats dans le domaine des énergies renouvelables.

En outre, le quotidien Al-Masry Al-Youm, ajoute que le ministre du Logement, Mostafa Madbouly, et Gérard Wolf, président du Groupe de travail des villes durables, ont signé un mémorandum d’entente entre la NUCA (Egypt’s new urban communities authoritiy) et le Mouvement des entreprises de France international.

egyptindependent.com indique que le président, Abdel Fattah al-Sisi et son homologue français, François Hollande, ont tous les deux présidé la signature des accords. Selon le ministre du Logement, Mostafa Madbouly, l’objectif du mémorandum d’entente signé est de développer les relations bilatérales dans le domaine du développement urbain durable.

Ainsi, après la conférence, poursuit egyptindependent.com, une agence française a proposé la signature d’un partenariat avec NUCA, engageant les entreprises françaises et les investisseurs égyptiens sur la question du développement urbain durable, et en offrant des solutions scientifiques adéquates pour adapter les villes égyptiennes.

Aussi, soulignons que le ministre de la Coopération internationale, Sahar Nasr, et l'Agence Française de Développement (AFD), ont signé un accord d'une valeur de plus de 300 millions d’euros.

Les accords comprennent un prêt de 50 millions d’euros supplémentaire pour financer une station d'énergie éolienne de 200 mégawatts dans le golfe de Suez, un prêt de la même taille servira à améliorer le centre de contrôle de l'électricité de l'Egypte, et un prêt de 60 millions d’euros ira à la mise en place d'une unité de traitement de l'eau à Alexandrie.

Un autre prêt de 70 millions d’euros a été convenu pour la fourniture de gaz naturel vers les bidonvilles en Égypte. Enfin, les deux parties ont également convenu que 80 millions d’euros seront mobilisés pour la rénovation de la troisième ligne de métro du Caire (sur un tronçon de 1 km).

Le 19/04/2016 Par Ismail Ben Baba