Fermer

RDC: le coût téléphonique en hausse sous l’effet du taux de change

Publié le 19/04/2016 à 18h28 Par Abdelkrim Sall

#Economie
téléphonie
© Copyright : DR

#Autres pays : En raison de la dépréciation du Franc congolais face au dollar américain, acheteurs et vendeurs de Kinshasa devaient enregistré une hausse des prix des cartes de téléphonie (cartes prépayées). Les surplus vont de 50 à 200 Francs congolais.

Kiosque le360 afrique: Dans la capitale de la RDC, il a été relevé, ces derniers temps, une augmentation des prix des cartes prépayées ou cartes de recharge, communément appelée aussi «crédit», relève le site d’information, onewovision.com Ce qui constitue un «obstacle» aussi bien pour les vendeurs que les acheteurs. 

Des utilisateurs rencontrés reviennent sur la modification de ces prix. Pour Patshely Mandala Kataka, vendeur dans une cabine téléphonique au quartier Mbanza-Lemba, dans la commune de Lemba, le taux de change actuel influence «négativement» son commerce.

Il constate que les prix des cartes prépayées ont changé. «Il n’y a que des surplus de 50 FC, 100 FC, 200 FC. On ne le fait pas pour nous enrichir, ni volontairement, mais c’est suite à l’augmentation du taux de change», justifie M. Kataka.

D’après ce dernier, les vendeurs achètent les cartes prépayés en dollars pour les revendre en franc congolais. Ensuite, ils sont obligés de changer le produit de leur vente à nouveau en dolllar pour acheter de nouvelles cartes et d'autres produits et marchandises. Or, le cours du franc congolais ne cesse de se déprécier face au billet vert américain (1 dollar américain étant échangé entre 950 et 980 francs congolais au niveau de la Banque centrale). Ben Mukokohanga, un autre citoyen rencontré déclare : «ce taux nous dérange beaucoup, il touche même la vie sociale. Actuellement, les prix de certains produits commencent à varier».

Onewovision précise, par ailleurs, que l’actuel taux de change entre le dolar et le franc congolais varie au grè des endroits et des personnes. Des évolutions qui perturbent plusieurs commerces.

Face à la dépréciation de la monnaie congolaise, les citoyens congolais interpellent le gouvenement afin que celui-ci inetrvienne pour stabiliser le taux de change avec le dollar américain. 

Le 19/04/2016 Par Abdelkrim Sall