Fermer

Kenya: les traders en formation aux Etats-Unis

Publié le 04/05/2016 à 18h45 Par Ismail Ben Baba

#Economie
Nse'
© Copyright : DR

#Autres pays : Les traders de la Bourse de Nairobi vont recevoir une formation sur le renforcement de leurs capacités à l’Institut Milken et à l’Université Georges Washington aux Etats-Unis.

Kiosque le360 afrique: Il s’agit d’un programme de formation qui va commencer au mois d’août prochain aux Etats-Unis, nous apprend Daily Nation, le quotidien national du Kenya, dans sa publication du 4 mai sur son site internet nation.co.ke. Cette formation est soutenue par la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. C’est un programme de huit mois lancé à Los Angeles, mardi, et qui vise à renforcer les compétences des traders du marché des capitaux dans les économies en développement.

«Le bon fonctionnement des marchés des capitaux est essentiel pour un secteur privé prospère, qui crée des emplois et qui permet aux économies d'utiliser à plein leur potentiel», a déclaré Jingdong Hua, vice-président de la SFI et trésorier. Le journal souligne que cette formation des traders kenyans intervient, après que l’Autorité des marchés de capitaux (CMA) a décidé, dans l’objectif de franchir un nouveau cap, de mettre la barre un peu plus haut pour les acteurs de la finance.

Ainsi, elle a lancé une certification développée par la firme britannique Chartered institute for securities & investment (CISI), dont l’objectif est de déterminer si un trader a toutes les compétences nécessaires pour travailler sur les marchés. Cette mesure s’appliquera désormais à ceux qui exercent déjà sur les marchés, de même qu’à ceux qui envisagent d'entrer dans l'espace des marchés financiers. Ils doivent forcément être certifiés avant d'être autorisés à pratiquer.

D’ailleurs, comme le fait remarquer nation.co.ke, l'Autorité a émis une circulaire qui s’impose à tous les acteurs du marché depuis le 9 novembre dernier, les informant de la certification du marché et des nouvelles normes de compétence.

Ce programme de formation financé par la SFI offrira donc une option alternative combinant cours rigoureux et une occasion de stage pour équiper les professionnels en milieu de carrière avec des outils d'analyses et d'expériences pratiques pour soutenir le développement du marché des capitaux dans leur pays.

Soulignons que le groupe qui va bénéficier de cette formation est composé de 20 responsables issus des autorités du marché des capitaux, les banques centrales et les ministères des finances du Kenya, de l'Angola, de la République démocratique du Congo, de la Gambie, du Malawi, du Mozambique, du Rwanda, de l'Ouganda, de l'Arabie Saoudite, des Seychelles et de la Zambie.

C’est un programme qui se concentrera d'abord sur l'Afrique subsaharienne, mais qui s’étendra aussi à d'autres régions. A l’issue de la formation, les participants recevront un certificat universitaire de l'Université George Washington et devraient retourner dans leur pays d'origine pour travailler sur les marchés de capitaux locaux pendant au moins deux ans.

Le 04/05/2016 Par Ismail Ben Baba

à lire aussi