Fermer

Le Bénin va mobiliser 150 milliards de FCFA pour booster son économie

Publié le 21/06/2016 à 10h54 Par Souleymane Baba Toundé

#Economie
Talon

Patrice Talon, président du Bénin.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le montant ne passe pas inaperçu. Le Bénin a choisi de se tourner vers le marché financier international pour financer son développement. Une première sortie sous l’ère Patrice Talon est annoncée pour le 26 juin prochain. Objectif: mobiliser 150 milliards de Fcfa.

Kiosque le360 afrique: C’est le site beninmondeinfos.com qui revient plus largement sur les détails du sujet. L’Etat béninois procédera en effet à une émission d’obligations afin de mobiliser quelque 150 milliards de Fcfa.

La publication explique qu’«il s’agit d’un emprunt obligataire au taux de 6% sur 7 ans, dont  l’objectif est de mobiliser des financements pour des projets de développement». Le journal indique que l’annonce a été faite par un communiqué.

Le remboursement de ces obligations, d'une valeur nominale unitaire de 10.000 Fcfa, se fera par amortissement annuel constant après un différé de 3 ans. «Quant au paiement des intérêts, il se fera annuellement sur la base d’un taux de 6% par an, dès la première année», indique le site électronique.

Le journal indique que le but visé par le gouvernement béninois est de «mobiliser d’importantes ressources pour financer ses nombreux projets de développement». Ces projets concernent en particulier les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, de la santé et de l’éducation.

Selon le communiqué des autorités béninoises, cette opération est ouverte à tous les investisseurs intéressés, personnes physiques ou morales, qui devront passer leurs offres à travers les spécialistes en valeurs du trésor (SVT) du Trésor béninois, seuls habilités à placer directement les soumissions dans la plateforme SAGETIL-UMOA (Union monétaire ouest africain).

La publication explique que «cette application est destinée à recevoir lesdites offres, la liste actualisée des SVT agréées par le Trésor public du Bénin étant consultable sur le site de l’agence UMOA-Titres. 

Le journal rappelle aussi qu’en 2011, le Bénin avait déjà lancé un emprunt obligataire CAA-Bénin à 6,5%, qui constituait la 3e expérience de l’Etat béninois sur le marché financier international de l’UMOA.

Le 21/06/2016 Par Souleymane Baba Toundé