Fermer

RD Congo: la BAD soutient l'accès à l’électricité à moindre coût

Mise à jour le 09/07/2016 à 17h15 Publié le 09/07/2016 à 15h12 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
électricité
© Copyright : DR

#Autres pays : La République démocratique du Congo (RDC) vient d’obtenir de la Banque africaine de développement (BAD) un don de 11 millions de dollars destiné à faire avancer un projet qui vise à étendre, à court terme, l’accès à l’électricité à moindre coût dans le pays.

La Banque africaine de développement (BAD) soutient l’électrification en Afrique centrale où le taux d’électrification est l’un des plus bas du continent en dépit des potentialités énormes de la région.

'’Les taux nationaux d'accès à l'électricité dans la région des lacs équatoriaux du Nil sont faibles, variant entre 2 et 17%, alors qu’en RDC, ce taux est estimé à 4%’’, explique la BAD dans une note publiée à Abidjan.

Et de poursuivre que les régions du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, que cible le Programme d'action subsidiaire des lacs équatoriaux du Nil (NELSAP) en RDC, cumulent une demande en électricité non satisfaite de 115 MW, outre les interruptions intempestives de l’alimentation en électricité.

Le projet NELSAP a pour objectif global d'améliorer l'accès à l'électricité dans les pays de l'Initiative du Bassin du Nil par une hausse des échanges transfrontaliers en électricité, rappelle la BAD, laissant savoir que le projet entend établir des interconnexions Ouganda-Rwanda et Kenya-Ouganda, et renforcer celles qui existent déjà entre le Burundi, la RDC et le Rwanda.

La Banque cofinance la composante RDC du projet avec les Pays-Bas, qui ont octroyé un don de 6,5 millions d’euros à la RDC, précise la même source.

Mobilisé auprès de la BAD, de l’Union européenne, du gouvernement allemand/ KfW (banque allemande pour le développement), de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), du gouvernement des Pays-Bas, de l'Agence suédoise de coopération internationale au développement, le financement total du projet NELSAP, qui couvre la RDC, le Rwanda, le Burundi, le Kenya et l’Ouganda) s’élève à 223 millions de dollars EU, conclut l’institution financière panafricaine.

Le 09/07/2016 Par Le360 Afrique - MAP