Fermer

Cameroun: la Banque de Chine presque d’accord pour le financement du barrage de Song Dong

Mise à jour le 09/01/2017 à 16h35 Publié le 09/01/2017 à 16h16 Par Kofi Gabriel

#Economie
Barrage Song Dong
© Copyright : DR

#Autres pays : La problématique du financement du barrage de Song Dong au Cameroun est en passe d’être résolue. Le coût de cet important projet hydroélectrique de 270 MW est estimé à 375 milliards de FCFA. Ce barrage entre dans le cadre du Plan de développement du secteur de l’électricité : PDSE 2035.

Kiosque le360 Afrique: le projet du barrage de Song Dong pourra-t-il enfin démarrer? Les Camerounais l’espèrent vu les derniers développements relatifs au financement du projet. En effet, selon les estimations, cet ouvrage devra coûter 375 milliards de FCFA, soit 571,65 millions d’euros. Un investissement lourd dans le contexte actuel de resserrement des ressources budgétaires.

Toutefois, selon Investir au Cameroun, «le processus de recherche de financement suit son cours au ministère en charge de l’Economie qui semble être déjà tombé d’accord sur les termes du financement dudit projet d’un montant de 375 milliards de FCFA avec la Banque de Chine», citant un document d’activité du ministère de l’Eau et de l’énergie (Minee) relatif au projet de construction du barrage hydroélectrique de Song Dong.

Dans ce document il est expliqué que les conditions relatives à la convention de financement sont actuellement à l'étude au Comité national de la dette publique (Cndp), alors que les zones impactées par le projet ont été déclarées d’utilité publique».

Preuve que le dossier avance, une short list de bureaux d’études techniques devant accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du projet a été pré-qualifiée par le ministère de tutelle et c’est au tour du ministère des Marchés publics de finaliser la procédure.

En tout cas, la réalisation de ce barrage hydroélectrique permettra la production d'un surplus de puissance électrique de 280 MW d’électricité. Le projet comprend aussi la réalisation de lignes de haute tension pour le transport de l’énergie produite.

Enfin, il faut souligner que la centrale hydroélectrique de Song Dong entre dans le cadre du Plan de développement du secteur de l’électricité, le PDSE 2035. Celui-ci vise à satisfaire les besoins en électricité des populations et des industriels dans le sillage de la Vision 2035. Selon les prévisions du PDSE, la demande en énergie électrique du réseau interconnecté sud (RIS) devrait atteindre 4.472 MW en 2035 contre 1000 MW actuellement.
Le 09/01/2017 Par Kofi Gabriel