Fermer

Afrique du Sud: 55% de la population vit sous le seuil de pauvreté

Mise à jour le 27/08/2017 à 20h32 Publié le 27/08/2017 à 20h27 Par Kofi Gabriel

#Economie
Soweto

Soweto.

© Copyright : DR

#Autres pays : C’est le paradoxe de la première économie africaine. Plus de la moitié de la population sud-africaine vit sous le seuil de pauvreté. Le taux de chômage frôle les 27%.

L’Afrique du Sud a beau être la première économie du continent africain, il n’en demeure pas moins qu’un quart de siècle après la fin de l’apartheid, les ressources demeurent très inégalement réparties.

Ainsi, selon les données de l’Institut national des statistiques, 55% de la population sud-africaine vit avec moins de 41 euros par mois. Selon ces statistiques, le nombre de pauvres a augmenté de 2,8 millions entre 2011 et 2015.

Derrière cette aggravation de la pauvreté, il y a la baisse des investissements directs étrangers. Ceci à cause notamment des incertitudes politiques, de la corruption et de la détérioration de l’environnement des affaires.


LIRE AUSSI : Afrique du Sud: l'économie sud-africaine est entrée en récession


A cela s’ajoutent la dépendance des ménages aux crédits à la consommation entraînant un surendettement de la population, l’inflation des prix qui réduit considérablement le pouvoir d’achat de la population et le niveau de chômage qui a atteint des niveaux catastrophiques. En effet, à cause de la crise, le taux de chômage frôle les 27%.

Face à cette situation, l’Alliance démocratique et la Cosatu, la plus importante centrale syndicale du pays, ont dénoncé l’échec des politiques économiques engagées par le gouvernement de Jacob Zuma.
Le 27/08/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi