Fermer

Egypte: les recettes touristiques en hausse de 170% en 7 mois

Mise à jour le 06/09/2017 à 12h56 Publié le 06/09/2017 à 12h54 Par Karim Zeidane

#Economie
Egypte Gizeh
© Copyright : DR

#Autres pays : L’embellie touristique se traduit par une forte hausse des arrivées et des recettes touristiques au terme des 7 premiers mois de l’année. Plusieurs facteurs ont contribué à ces progressions.

2017 marque une reprise du tourisme égyptien, malgré la non-levée des interdictions de vols sur Charm El-Cheikh par les Britanniques et les Russes. Ainsi, selon les données officielles, les arrivées de touristes ont progressé de 54% à fin juillet, par rapport à la même période de l’année dernière, pour ressortir à 4,3 millions de visiteurs.

Cette forte hausse est attribuable aux fortes augmentations de touristes allemands et ukrainiens. Les touristes européens représentent 75% des arrivées devant les ressortissants des pays arabes qui représentent 20% des touristes ayant visité le pays des pharaons depuis le début de l’année.

Derrière ces hausses, outre l’amélioration de la sécurité et les politiques de promotion de la destination, la dépréciation de la livre égyptienne a rendu la destination beaucoup plus attractive.


LIRE AUSSI : Tourisme: la reprise s’amorce en Afrique du nord, mais reste fragile


Ces arrivées sont accompagnées par une forte augmentation des recettes qui ont progressé de 170% pour atteindre 3,5 milliards de dollars au terme des 7 premiers mois de l’année. 

Pour l’année en cours, les autorités égyptiennes espèrent atteindre 8 millions d’arrivées de touristes et 6 milliards de dollars de recettes touristiques, en progression de 131%.

Reste que malgré ces bons chiffres, l’Egypte est loin encore d’atteindre son niveau d’avant l’insurrection de 2010. Cette année-là, le pays avait accueilli 14,7 millions de touristes.


LIRE AUSSI : Egypte. Burkini: le ministre du Tourisme met les hôteliers dans l’embarras


Il faut dire que les Russes qui représentaient une large partie des touristes en Egypte, en particulier au niveau de la station de Charm El-Cheikh en mer Rouge, manquent à l’appel à cause de l’interdiction des vols en provenance de la Russie depuis l’attentat contre un avion russe dans la péninsule du Sinaï en 2015 qui avait fait 224 morts.

Les autorités égyptiennes espèrent que les mesures de sécurité prises au niveau des aéroports du pays entraîneront les levées des interdictions de vols des avions russes et britanniques sur la destination balnéaire phare du pays et accroîtront sensiblement les arrivées de touristes. Toutefois, les problèmes de sécurité continuent à peser négativement sur les arrivées.
Le 06/09/2017 Par Karim Zeidane

à lire aussi