Fermer
#Economie

vidéo. Comment Total a floué le FMI au Congo

Mise à jour le 15/04/2018 à 13h29 Publié le 15/04/2018 à 13h25 Par Mar Bassine

#Autres pays : Les multinationales trompent régulièrement les pays africains en signant des contrats léonins. Mais pour arriver à flouer le FMI, il faut faire preuve de beaucoup de génie. Le groupe français Total a pourtant mis en place un montage prohibé et le FMI n'y a vu que du feu.

 
Grâce à des informations contenues dans les paradises papers, nos confrères du quotidien français Le Monde ont mis en exergue le système ingénieux mis en place par le géant français des hydrocarbures, Total, en vue de financer le Congo, à l'insu du Fonds monétaire international. En effet, par un jeu de filiales créées dans les paradis fiscaux, Total a contracté un emprunt auprès de BNP Paris avant de transmettre la somme en question à une société créée dans les paradis fiscaux qui a tout l'air d'être une simple boîte à lettres, avec comme seul administrateur un cadre de Total. 

Les sommes ainsi octroyées sur le plan comptable à ladite filiale sont ensuite reversées au Congo dans le cadre de contrats de préfinancement, c'est-à-dire de prévente du pétrole congolais. 
Le 15/04/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi