Fermer

Maroc-UEMOA. CFG Bank: l'argent des Rothschilds pour se déployer à Abidjan ou Dakar

Mise à jour le 15/05/2018 à 10h19 Publié le 15/05/2018 à 10h17 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
CFG Bank veut s'installer entre Abidjan et Dakar
© Copyright : DR

#Autres pays : CFG Bank est sur le point d’emboîter le pas aux grands groupes financiers marocains avec l’annonce de son entrée prochaine dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, dans la zone UEMOA.


A l'instar des grands groupes financiers marocains, GFC Bank annonce son entrée prochaine dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest. L’information a été confiée à l’agence Bloomberg par Laureen Olson-Kouassi, responsable Afrique de l’Ouest et du Centre chez Amethis Finance, une société de capital-investissement qui vient de faire son entrée au tour de table de la firme marocaine.

Le choix devrait se faire entre Abidjan, la capitale ivoirienne, principal centre financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (zone UEMOA), et Dakar, la capitale sénégalaise, son challenger dans la zone.


>>>LIRE AUSSI: Les Rothschild et AfricInvest entrent dans le capital de CFG Bank

CFG Bank envisage soit des «alliances stratégiques», soit des «acquisitions», qui devraient, dans ce dernier cas, lui donner accès à un réseau et faciliter son implantation à l’horizon 2019. Une perspective qui a très certainement un rapport avec la récente ouverture de son capital qui a vu l’entrée des sociétés d’investissement Amethis et AfricInvest, et qui a permis de lever 300 millions de dirhams. Un trésor de guerre qui peut faire mouche dans une zone UEMOA particulièrement ouverte aux investisseurs marocains.

Amethis dispose d’une expérience retentissante en la matière. La société avait réussi, en 2015, à amener le canadien BNC (Banque nationale du Canada) dans le capital du groupe bancaire ivoirien NSIA Banque. Une arrivée qui a favorisé l’acquisition en fin d’année dernière du groupe nigerian Diamond Bank Plc et qui propulse NSIA Banque dans plusieurs pays ouest-africains, dont le Sénégal et le Togo.

Le 15/05/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet