Fermer

Soudan: nommé ministre des Finances, il décline l'offre

Mise à jour le 20/09/2018 à 20h05 Publié le 19/09/2018 à 21h59 Par Mar Bassine

#Economie
Soudan: nommé ministre des Finances, il décline l'offre
© Copyright : DR

#Autres pays : L'ancien chef de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), Abdullah Hamduk, ne veut pas prendre part au gouvernement de son pays en tant que ministre des Finances.

C'est assez rare pour être souligné. Abdullah Hamduk, l'ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) a décliné le poste de ministre des Finances que lui avait proposé le président Omar El Béchir. C'est ce qu'a annoncé l'agence de presse officielle du Soudan, la SUNA dans une dépêche.

En fin de semaine dernière, le président soudanais a nommé un gouvernement de 21 ministres à la tête duquel se trouve Moataz Moussa Abdallah en tant que chef de gouvernement
 


>>>LIRE AUSSI: Soudan: Omar El Béchir limoge son gouvernement



Alors que l'ex-ministre des Finances a été nommé à la tête de la Banque Centrale du Soudan, Abdullah Hamduk était censé prendre part à ce gouvernement dont le principal objectif est de redresser la situation économique du pays. Et le challenge est de taille, puisque l'inflation atteint 60% sur un an glissant, alors que la livre soudanaise s'est effondrée face au dollar, à cause de la pénurie de devises étrangères qui étrangle le pays. 

Il convient de rappeler que le Soudan a non seulement perdu 75% de ses réserves pétrolières avec l'indépendance du Sud-Soudan, mais il subit également le contrecoup du marché du pétrole. 

Le 19/09/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi