Fermer

Cameroun: plus de 500 kg de poulets congelés saisis à Yaoundé

Mise à jour le 05/10/2018 à 15h37 Publié le 05/10/2018 à 15h32 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Economie
Cameroun: plus de 500 kg de poulets congelés saisis à Yaoundé
© Copyright : DR

#Autres pays : Ce coup de filet a été opéré le 28 septembre dernier par la douane camerounaise. Interdit d’importation et de commercialisation depuis 2006 dans le pays, ce produit issu de la contrebande est pourtant vendu dans les marchés.


La douane camerounaise vient de mettre la main sur 550 kilogrammes de cartons de découpes de poulet congelé. Cette importante saisie a eu lieu vendredi 28 septembre 2018 à Yaoundé, la capitale. De sources officielles, cette cargaison appartenait à un importateur qui s’apprêtait à écouler sa marchandise sur le marché local. L’importation et la commercialisation du poulet congelé sont pourtant interdites dans le pays depuis 2006, suite à une décision du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, visant notamment à protéger la filière avicole locale.

Malgré cette interdiction, ce produit est disponible dans les marchés, notamment dans les poissonneries où il est vendu sous cape pour éviter d’éventuels contrôles des autorités publiques. Le poulet congelé est par ailleurs très prisé par beaucoup de ménages, car son prix est relativement plus bas que celui du poulet vivant.


>>>LIRE AUSSI: Bénin: qui voulait plumer le "roi du poulet" et patron des patrons?

En effet, le kilogramme de poulet congelé oscille entre 1.800 et 2.000 francs CFA, contre 3.500 à 6.000 francs CFA le poulet vivant de 2,5 Kg. Cette saisie n’est pas la première du genre. En 2015, 535 kg de découpes de poulet congelé avaient été saisis à Yassa, à l’entrée est de Douala, la métropole économique. La marchandise frauduleuse avait été convoyée depuis Kye-Ossi, ville de la région du Sud frontalière de la  Guinée équatoriale, pour être vendue à Douala.

Selon l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (ACDIC), les opérateurs économiques profitent de la porosité des frontières, notamment avec le Gabon et la Guinée équatoriale, pour importer illégalement du poulet congelé au Cameroun. avec la complicité de certains douaniers. Estimée à 5 millions de poulets vivants, la production nationale peine cependant à couvrir la demande locale. Cette production a été fragilisée par l’épizootie de grippe aviaire qui a sévi dans le pays en 2016. Les opérateurs de la filière avicole camerounaise estiment à près de 16 milliards de francs CFA les pertes causées par cette épidémie.
Le 05/10/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell