Fermer

Egypte. Automobile: le made in Egypt passe à la vitesse supérieure

Mise à jour le 10/10/2018 à 13h06 Publié le 09/10/2018 à 16h59 Par Mar Bassine

#Economie
Egypte. Automobile: le made in Egypt passe à la vitesse supérieure

#Autres pays : Le marché de la construction automobile explose dans le troisième pays le plus peuplé du continent. Mais les chiffres restent largement en-deçà de son énorme potentiel.

En glissement annuel, les ventes des véhicules montés localement en Egypte ont progressé de près de 26%, passant à 48.219 unités entre janvier et juillet 2018, contre 38.335 pour la même période de 2017. 

Ces chiffres ont été annoncés par l'Association des constructeurs automobiles égyptiens, laquelle, par la voix de son secrétaire général, a récemment diffusé un communiqué à ce sujet. 

Ces données, les plus récentes, prédisent une importante progression du marché égyptien, dont le développement sera basé sur l'industrie locale. Car, chez le géant de l'Afrique du Nord, malgré ses 100 millions d'habitants, seuls 190.000 véhicules importés ou montés localement ont été commercialisés neufs en 2017, selon l'Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA).


>>>LIRE AUSSI: Automobile: comment le Maroc a ravi à l’Afrique du Sud la place de numéro 1 africain

Il s'agit d'un nombre relativement faible, si l'on sait qu'au Maroc par exemple, avec une population trois fois moins importante, ce ne sont pas moins de 168.500 unités qui ont été commercialisées en 2017. C'est dire que l'Egypte pourrait faire nettement plus. Et si on compare l'Egypte à l'Afrique du Sud, avec ses 440.000 véhicules par an, l'importance de ce potentiel n'en est que plus frappante. 

En Egypte, il existe quelque 170 entreprises opérant dans le secteur automobile, la plupart étant dans la sous-traitance de pièces détachées. Une vingtaine seulement opèrent dans l'activité de la fabrication-assemblage 

Le 09/10/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi