Fermer

Afrique du Sud: le rand devient la devise la plus volatile au monde

Mise à jour le 14/02/2019 à 18h16 Publié le 14/02/2019 à 18h15 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
rand sud-africain
© Copyright : DR

#Autres pays : Subissant le coup de la crise économique et financière qui secoue l’Afrique du Sud, la monnaie nationale (le rand), est bel et bien devenue la devise la plus volatile au monde.

Le rand est devenu la monnaie la plus volatile au monde en raison de la prudence des investisseurs qui s’attendent désormais à une nouvelle dégradation de la note souveraine sud-africaine, indique le portail.

Ce climat d’incertitude devra s’approfondir en attendant la façon dont le gouvernement dirigé par le parti de l’ANC va gérer l’actuelle crise de l’électricité.

Les investisseurs attendent surtout les détails du plan de sauvetage que le gouvernement se trouve désormais obligé de mettre en œuvre pour sauver la compagnie nationale d’électricité (Eskom) d’un effondrement qui semble inévitable.

Le rand sud-africain a perdu beaucoup de terrain face au dollar américain depuis dimanche dernier, quand Eskom a commencé de mettre en œuvre des opérations de coupure du courant à travers le pays. Jeudi, un dollar américain s’est échangé à 14,21 rands.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: Zuma limoge Pravin Gordhan, le rand plonge


Les délestages interviennent en raison des dysfonctionnements que connaît Eskom, qui fournit 90 pc des besoins énergétiques du pays.

La compagnie dont l’endettement s’élève à plus de 30 milliards de dollars, a poursuivi jeudi les opérations de délestage, en dépit des frustrations et des inquiétudes exprimées par les opérateurs économiques.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a indiqué, jeudi, qu’Eskom aura besoin de l’aide du gouvernement pour stabiliser ses finances. «En stabilisant Eskom, nous stabiliserons l’économie», a-t-il dit.

Le ministre des Entreprises publiques, Gordhan Pravin, a indiqué, mercredi, qu’Eskom a besoin d’un plan de sauvetage gouvernemental avant le mois d’avril prochain pour éviter l’effondrement.
Le 14/02/2019 Par Le360 Afrique - MAP