Fermer

Cameroun: Camair-Co à nouveau en zone de turbulences

Mise à jour le 30/04/2019 à 16h33 Publié le 30/04/2019 à 16h31 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Economie
Camair-Co
© Copyright : DR

#Autres pays : Le collectif des syndicats nationaux des transports aériens menace de procéder à un arrêt de travail à partir du 2 mai 2019. Il réclame notamment le paiement d'arriérés de salaires au personnel et la réhabilitation de la flotte de la compagnie, alors que l'entreprise avait entamé un redressement...

Dans un contexte où se préparent les célébrations liées à la Journée internationale du travail, le personnel de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), la compagnie nationale aérienne camerounaise, menace d'entrer en grève à partir de ce 2 mai 2019. Une menace évoquée à travers un préavis de grève de huit jours ouvrables, publié depuis le 24 avril 2018.

Le collectif des syndicats nationaux des transports aériens (quatre formations syndicales au total) note comme griefs à l'endroit de la direction de Camair-Co, la paupérisation du personnel qui totalise trois mois d’arriérés de salaire, «l'inertie des instances décisionnelles et managériales face à la décrépitude de la compagnie, l'arrêt quasi-total de l'exploitation de la compagnie en raison des AOG (Aircraft On Ground) de sa flotte, la perte progressive de la clientèle de la compagnie due à une exploitation devenue incertaine».


LIRE AUSSI: Cameroun: Camair-Co de retour dans le ciel africain


Autres manquements décriés, la dégradation du service à bord, le sous-effectif des pilotes, le non-reversement des cotisations à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), l'ouverture du ciel camerounais aux compagnies aériennes étrangères au détriment de la compagnie nationale, l'exclusion de Camair-Co des opérations du Hadj depuis deux ans, etc.

Sans «décisions fortes» durant ces huit jours, le personnel représenté dans la compagnie indique qu'il procédera à un arrêt de travail. Cette menace de grève intervient dans un contexte où la compagnie avait entamé son redressement sur le plan économique, avec des résultats en hausse.


LIRE AUSSI: Cameroun: Camair-Co affiche des résultats en forte hausse


Selon les résultats de l'entreprise, publiés par son top management, la compagnie aérienne a transporté 350.000 passagers en 2018, contre 300.000 personnes en 2017, soit 50.000 de plus, pour des recettes totales d'environ 26 milliards de francs CFA en 2018, contre 16 milliards de francs CFA en 2017, ce qui génère une augmentation de 62%.

Ce débrayage pourrait, de fait, constituer un sacré coup de frein et écorner de nouveau l'image de Camair-Co auprès du public, de ses partenaires et de ses clients, alors même que l'entreprise envisage, dans les prochains mois, l’ouverture de son capital par appel des fonds des entreprises publiques et privées. Ce mouvement de grève ne pouvait pas plus mal tomber. 

Le 30/04/2019 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell