Fermer

La Banque Mondiale compte allouer 5 milliards de dollars sur 5 ans à la RDC

Mise à jour le 20/10/2019 à 16h25 Publié le 20/10/2019 à 08h16 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
dollars US
© Copyright : DR

#Autres pays : La Banque Mondiale est prête à engager 5 milliards USD sur 5 ans au profit de la République démocratique du Congo (RDC). L'objectif est de décaisser un milliard de dollars par an.

Pour Jean-Christophe Carret, la Banque Mondiale souhaite améliorer le portefeuille pour ses projets en RDC. «Aujourd’hui, elle se dit prête à engager 5 milliards USD sur 5 ans.

L’intention est de parvenir à décaisser environ 1 milliard USD l’an, soit le double de ce qui est décaissé chaque année, jusque-là», a-t-il expliqué tout en affirmant que « l’idée est de savoir, dans le cadre de ce partenariat, quelles sont les priorités du Président Tshisekedi et de son gouvernement afin de voir comment est-ce que la Banque mondiale peut les accompagner ».

La Banque mondiale a repris sa coopération formelle avec la RDC en 2001 et la coopération structurelle avec les institutions de Bretton Woods a été rompue vers 1991 à la suite du «massacre des étudiants» à Lubumbashi sous le maréchal Mobutu (1965-1997).


LIRE AUSSI: Afrique subsaharienne: une croissance plombée par des incertitudes, selon la Banque Mondiale


Depuis que la Banque mondiale a repris sa coopération avec Kinshasa, elle a appuyé le gouvernement congolais à travers des crédits au taux concessionnels et des dons sans obligations de remboursement.

Selon les données affichées sur son site, la Banque mondiale a pu décaisser, à travers son institution IDA (Association internationale de développement) 715,52 millions USD au titre de crédits en faveur de la RDC sur un portefeuille total de 2,624 milliards USD, soit un taux de décaissement de 27,26%, au 31 juillet 2019.

De ces crédits, la RDC a payé 419. 887. 354, 33 (quatre cent-dix –neuf millions, huit cent quatre-vingt-sept mille, trois cent cinquante-quatre, trente-trois cents) USD au titre d’intérêt pour ces crédits.

De même, l’IDA a accordé à la RDC 1,115 milliard (un milliard, cent-quinze millions) USD au titre de dons sur un portefeuille total de 1,403 (un milliard, quatre cent-trois millions) USD, soit un taux de décaissement de 79,47%, au 31 juillet 2019. De ces dons, IDA a annulé 24 788 097 USD.

Il se dégage que la Banque mondiale a décaissé pour la RDC au total 1,83 (un milliard, quatre-vingt-trois millions) USD en faveur de la République démocratique du Congo sur une enveloppe globale (crédit et dons) de 4,027 (quatre milliards, vingt-sept millions) USD, au 31 juillet 2019, à travers aussi bien les appuis budgétaires que le financement des projets dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et de l’éducation.
Le 20/10/2019 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi