Fermer

Tanzanie: un nouvel aéroport et de nouvelles ambitions pour Air Tanzania

Mise à jour le 31/10/2019 à 15h21 Publié le 31/10/2019 à 15h21 Par Kofi Gabriel

#Economie
Air Tanzanie
© Copyright : DR

#Autres pays : La Tanzanie va construire un nouvel aéroport dans sa capitale Dodoma. La Banque africaine de développement (BAD) va apporter un prêt de 455 millions de dollars au projet. Parallèlement, Air Tanzania affiche ses ambitions face aux compagnies aériennes régionales.

Le projet de construction d’un nouvel aéroport international à Dodoma, la capitale de la Tanzanie, prend forme avec l’approbation d’un prêt de 455 millions de dollars par la Banque africaine de développement (BAD).

L’accord de prêt a été signé le mercredi 30 octobre à Abidjan par Akinwumi Adesina, Président de la BAD, et Palamagamba Kabudi, ministre des Affaires étrangères de la Tanzanie.

Ce financement va contribuer à la construction de la plateforme de l’aéroport international (275 millions de dollars) et l’aménagement de plusieurs rocades de dessertes dans la capitale (180 millions de dollars).

Le nouvel aéroport, situé dans le quartier de Msalato, à 12 km du centre des affaires de la capitale, disposera, dans sa 1re phase, d’une plateforme portuaire permettant le traitement de 1,7 million de passagers par an.


LIRE AUSSI: Un appareil d'Air Tanzanie saisie en Afrique du Sud pour des impayés


A noter que la capitale tanzanienne dispose jusqu’à présent d’un aéroport domestique qui ne peut pas accueillir les gros porteurs. La Tanzanie dispose de deux aéroports internationaux: Dar es Salaam et Kilimandjaro.

Ce nouvel aéroport constituera un atout dans la politique de développement d’Air Tanzania qui a affiché ses ambitions de développement, dans le sillage des compagnies aériennes régionales en pleine expansion.

Ainsi, face à la concurrence d’Ethiopian Airlines, de Kenyan Airways et de RwandAir, le pavillon tanzanien s’est engagé dans un ambitieux plan d’expansion de sa flotte avec le doublement de celle-ci à l’horizon 2022.


LIRE AUSSI: Transport aérien: pourquoi cette ruée des compagnies aériennes africaines vers les Amériques?


Dans ce cadre, elle a pris livraison, le 26 octobre 2019, de son second Boeing 787-8 pour consolider son réseau intercontinental. Avec ces nouveaux appareils, Air Tanzania compte densifier son réseau international et intercontinetal. Après la desserte Mumbai (Inde) en juillet dernier, elle vise désormais Guangzhou (Chine), Dubaï (Emirats Arabes Unis), Mascate (Oman) et Londres (Royaume-Uni).

Actuellement, au niveau régional, la compagnie dessert l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Zambie, le Zimbabwe et les Comores.

Air Tanzania dispose actuellement d’une flotte de 8 appareils dont 4 Dash 8-400, 2 Airbus A220 et 2 Boeing 787-8 Dreamliner.
En doublant sa flotte et en densifiant son réseau à l’international, Air Tanzania espère concurrencer ses voisins de la région et mieux se positionner à l’aune de l’ouverture du ciel africain dans la cadre du Marché unique de transport aérien n Afrique (Mutaa).
Le 31/10/2019 Par Kofi Gabriel

à lire aussi