Fermer

Rwanda. Coronavirus: les entreprises locales se tournent vers la production d’équipements de protection

Mise à jour le 20/04/2020 à 09h33 Publié le 20/04/2020 à 09h33 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
masques
© Copyright : DR

#Autres pays : L’Office rwandais des produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) vient d’approuver une liste de 20 sociétés nationales autorisées à transformer leurs installations pour produire localement des masques de protection respiratoire et des écrans faciaux.

Le gouvernement rwandais avait décidé samedi d'imposer le port du masque face à la progression de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) dans ce pays d'Afrique de l’Est.

"Après une évaluation approfondie, 20 entreprises locales ont reçu le feu vert pour produire des masques de protection respiratoire et des écrans faciaux", a déclaré à la presse le directeur général de la FDA, précisant que les sociétés désignées devraient produire environ 600.000 masques par jour.

Le responsable a expliqué que certains pays exportateurs comme les États-Unis et la Chine ont imposé des restrictions sur les exportations d'équipements de protection pour protéger leur population, soulignant que ces restrictions ont poussé le Rwanda à se tourner vers la production locale des équipements de protection.

Parmi les sociétés qui ont reçu le feu vert, figurent de grandes entreprises de production de textile comme Utexrwa, Pink Mango, Apparel Manufacturing Group, Pharmalab et Burera Garments, entre autres.


LIRE AUSSI: Coronavirus: des innovations «made in Cameroon» pour faire face à la pandémie


Dans une déclaration à la télévision publique, le ministre rwandais de la Santé, Daniel Ngamije, a souligné que les masques de protection respiratoire se sont révélés efficaces pour prévenir la propagation du virus dans le monde entier.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, le Rwanda compte 147 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 76 cas de guérison.

Le Rwanda est en mode confinement depuis 21 mars dernier. Seules les sorties pour s'approvisionner, pour se faire soigner ou se rendre à la banque restent autorisées.

Un Conseil extraordinaire du gouvernement rwandais, réuni vendredi dernier en visioconférence, a prolongé le confinement général jusqu'à la date du 30 avril, pour enrayer la propagation de la pandémie.

Le pays est-africain a confirmé son premier cas de coronavirus le 14 mars, un Indien arrivé dans le pays depuis Mumbai.
Le 20/04/2020 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi