Fermer

Pétrole: le Brent fait de la résistance après l'effondrement du WTI

Mise à jour le 21/04/2020 à 10h55 Publié le 21/04/2020 à 10h49 Par Mar Bassine

#Economie
petrole
© Copyright : DR

#Autres pays : Ce mardi 21 avril, le baril de Brent coté à la City de Londres a commencé la journée en baisse. Il est même passé sous la barre des 20 dollars le temps de quelques échanges. Mais il y a moins de casse que prévu.


Hier, le baril de pétrole texan a terminé la séance à 37,63 dollars en dessous de zéro, ce qui signifie que les fournisseurs américains étaient prêts à payer cette somme à leurs clients pour se débarrasser de leur stock afin de ne plus supporter les coûts liés à la détention d'un produit dont ils ne savaient plus quoi faire. Quand le WTI, pétrole de référence à la Bourse de New York, a commencé sa chute, Londres était déjà fermée, ce qui fait que le Brent n'a pas été entraîné. 


>>>LIRE AUSSI: Pétrole: le prix du baril américain s'effondre à 0 dollar et des poussières

Après ce lundi historique du 20 avril, tout le monde appréhendait l'évolution du baril de référence de la Mer du Nord. Ce mardi, après avoir commencé la journée un peu au-dessus de la barre des 25 dollars, le Brent à d'abord connu une forte chute jusqu'à 18,36 dollars, marquant une baisse de 27,22% par rapport à la veille, avant de se  redresser.

A la mi-journée, le cours du baril de Brent s'échange autour de 21 dollars, amorçant même une consolidation autour de ce niveau de cours. Pour le moment, c'est nettement mieux que ce que prédisaient la plupart des experts après la chute historique du baril de pétrole américain. Certains s'attendent à ce que le Brent s'enfonce jusqu'à 10 dollars d'ici la fin de la semaine. 

Néanmoins, à 21 dollars le baril, les cours sont largement en deçà des prévisions des producteurs africains qui tablaient autour de 60 dollars. L'Algérie, le Nigeria, l'Angola, le Congo et le Gabon sont sans doute les pays qui vont le plus souffrir de la nouvelle situation. 
Pétrole. le Brent fait de la résistance après l'effondrement du WTI
© Copyright : DR

 

Le 21/04/2020 Par Mar Bassine